NOUVELLES

Irak: cinq morts dans des violences près de Bagdad et de Mossoul

21/05/2012 02:38 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Cinq personnes sont mortes lundi en Irak dans des attentats à la bombe et dans des tirs près de Bagdad et de Mossoul (nord), selon des responsables de sécurité.

"Deux policiers ont été tués et trois autres blessés lorsque des hommes armés ont attaqué un point de contrôle à Taji (25 km au nord de Bagdad)", a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur sous couvert de l'anonymat.

A Fallouja (ouest), un ancien bastion des insurgés sunnites, trois bombes ont explosé, tuant un civil et en blessant deux autres, selon un colonel de police.

A Doujaïl (60 km au nord de Bagdad), une femme âgée a été tuée par des hommes armés qui ont attaqué une maison, selon un officier de police. Son fils avait déjà été abattu l'année précédente, selon lui.

Un chef tribal, cheikh Rachid Zeidan, a été tué par une bombe dissimulée en bord de route dans le district de Gayara, au sud de Mossoul (nord), selon le premier lieutenant de police Mohammed Khalaf.

La violence a décru en Irak ces dernières années mais reste quasi-quotidienne: 126 personnes ont péri dans des attaques au cours du seul mois d'avril selon les statistiques officielles.

bur-wd/ahe/sbh

PLUS:afp