NOUVELLES

Hollande estime que la France a fait "plus que son devoir" en Afghanistan

21/05/2012 05:32 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Le président français François Hollande a estimé lundi à Chicago que la France avait fait "plus que (son) devoir" en Afghanistan et qu'elle n'avait fourni aucune "compensation" en échange du départ de ses troupes combattantes d'ici à la fin 2012.

"Il n'y a aucune compensation à verser ou à imaginer, nous avons fait plus que notre devoir et je rappelle les pertes françaises: 83 hommes qui ont perdu leur vie, de nombreux blessés, je veux aussi saluer leur courage ou leur sacrifice", a déclaré M. Hollande en clôture du sommet de l'Otan.

"Nous considérons que notre mission en terme d'action et de combat est terminée", a-t-il insisté.

Le chef de l'Etat a donc confirmé que "les troupes combattantes seront retirées fin 2012" et ajouté que des "éléments" militaires resteraient au-delà sur le territoire afghan pour "des actions de formation" de soldats et policiers dans le cadre du traité d'amitié franco-afghan signé en janvier 2012 et pour le "rapatriement de notre matériel".

Selon l'entourage présidentiel, le nouveau calendrier de retrait des troupes françaises devrait être établi "dans les dix jours".

François Hollande a également évoqué les contributions financières réclamées par les Etats-Unis pour le budget des forces de sécurité afghanes à partir de 2015, évalué à 4,1 milliards de dollars par an.

"Pour l'après 2014, nous sommes saisis comme tous les partenaires d'une demande de contribution. Nous n'avons pas répondu. Sur le principe, nous pouvons regarder (mais) nous n'avons pas fixé de montant, nous ne sommes pas liés par ce que peuvent faire l'Allemagne ou d'autres pays", a-t-il dit.

"Nous avons mis une condition, c'est de savoir si les éventuelles contributions seront effectivement contrôlées", a conclu M. Hollande.

pa/lb

PLUS:afp