NOUVELLES

Dix-huit soldats tués dans des combats avec des rebelles en Syrie (ONG)

21/05/2012 02:19 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Au moins 18 soldats et deux déserteurs ont été tués lundi dans de violents combats dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ces combats se sont déroulés dans une zone située entre la localité d'Atareb dans la province d'Alep (nord) et celle de Kafar Karmin dans la province d'Idleb (nord-ouest). Des chars, des blindés et des transports de troupes ont en outre été détruits, a précisé l'ONG basée en Grande-Bretagne.

Au total, 38 personnes ont péri lundi en Syrie, dont cinq civils, 11 déserteurs et 22 soldats, en dépit du déploiement dans le pays de plus de 260 observateurs dépêchés par l'ONU dans le pays afin de surveiller un cessez-le-feu techniquement proclamé le 12 avril et constamment violé depuis.

Ces nouvelles violences interviennent alors que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a averti que la recherche d'une solution pacifique à la crise syrienne était à un "moment critique" et réitéré sa crainte d'une guerre civile généralisée, après les violations répétées du plan de paix.

Selon l'OSDH, plus de 12.000 personnes ont péri en Syrie depuis mars 2011, en majorité des civils tués par les forces gouvernementales qui répriment dans le sang une contestation populaire inédite contre le régime du président Bachar al-Assad.

bur-sbh/tp

PLUS:afp