NOUVELLES

Condoléances d'Obama après l'attentat "lâche" au Yémen (Maison Blanche)

21/05/2012 02:35 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama a présenté ses "sincères condoléances" à son homologue yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi après "l'attentat terroriste lâche" qui a coûté la vie à près d'une centaine de soldats de son pays lundi, a indiqué la Maison Blanche.

Le principal conseiller de M. Obama pour l'antiterrorisme, John Brennan, un spécialiste du Yémen, a appelé M. Hadi pour lui transmettre ce message, et a proposé l'aide des Etats-Unis pour enquêter sur cet attentat revendiqué par Al-Qaïda, a précisé le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney, dans un communiqué.

Près de 100 soldats ont été tués lundi dans un attentat suicide mené à Sanaa par Al-Qaïda, qui a raté de peu le ministre de la Défense. La nébuleuse extrémiste a menacé de frapper à nouveau l'armée engagée dans une vaste offensive contre elle dans le sud du Yémen.

Cet attentat est le premier de cette ampleur à Sanaa depuis l'accession au pouvoir en février du président Hadi. Ce dernier a promis dans un communiqué de poursuivre "la guerre contre le terrorisme (...) quels que soient les sacrifices".

Selon la Maison Blanche, MM. Brennan et Hadi ont "insisté sur le partenariat inébranlable entre le Yémen et les Etats-Unis, et le président Hadi a promis de ne pas laisser les actes terroristes interférer avec la transition politique pacifique en cours au Yémen".

Quatre-vingt-seize militaires ont péri dans l'attentat mené par un soldat qui s'est fait exploser au milieu de ses camarades s'entraînant pour une parade sur la place Sabiine. Près de 300 autres ont été blessés, selon des sources hospitalières.

Dans un communiqué, Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (Aqpa) a revendiqué l'attentat, affirmant qu'il visait le ministre de la Défense et le chef d'état-major.

tq/eg

PLUS:afp