NOUVELLES

21 nouveaux morts dans l'offensive anti-Qaïda dans le sud du Yémen

21/05/2012 07:02 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Dix soldats et onze partisans présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans les derniers combats en cours dans le sud du Yémen, où l'armée tente de reprendre le contrôle de localités tenues par le réseau.

Selon des sources militaire et tribale, 11 combattants d'Al-Qaïda et trois soldats ont été tués dans les affrontements qui ont eu lieu dimanche soir et lundi matin près de la ville de Jaar.

Les combats se sont déroulés à l'entrée ouest de la ville, selon une source militaire qui a fait état de 17 soldats blessés.

Près de Zinjibar, Al-Qaïda a attaqué lundi une position militaire, tuant sept soldats et en blessant 23, selon des sources militaires et médicales.

L'armée tente depuis le début de son offensive dans le sud le 12 mai de reprendre Jaar, un bastion d'Al-Qaïda proche de Zinjibar, la capitale de la province d'Abyane, aux mains du réseau extrémiste depuis près d'un an.

"Nous voulons reprendre Jaar avant Zinjibar", a indiqué dimanche un officier de l'armée, assurant que "la ville sera sous contrôle des forces de sécurité dans les jours qui viennent".

L'armée a lancé le 12 mai une vaste offensive contre Al-Qaïda qui opère sous l'appellation des "Partisans de la Charia" dans le sud du Yémen.

Les opérations ont fait jusqu'ici 234 morts selon un bilan compilé par l'AFP: 158 combattants d'Al-Qaïda, 41 soldats, 18 supplétifs de l'armée et 17 civils.

Selon des diplomates occidentaux à Sanaa, des experts américains conseillent l'armée dans ces combats.

str/at/cnp

PLUS:afp