NOUVELLES

Rajoy: l'Espagne choisira lundi deux cabinets pour ausculter ses banques

20/05/2012 03:32 EDT | Actualisé 20/07/2012 05:12 EDT

L'Espagne choisira lundi les deux cabinets de consultants chargés d'évaluer l'état de santé du secteur bancaire du pays, a annoncé dimanche en marge du sommet de l'Otan le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, ajoutant espérer un résultat de cet audit d'ici un mois.

M. Rajoy a fait cette annonce après une rencontre avec la chancelière Angela Merkel, un entretien qu'il a jugé "très agréable" et au cours duquel il a invité son homologue allemande le 6 septembre pour un forum sur l'investissement en Espagne.

"Lundi seront choisis les deux cabinets d'audit qui effectueront cet exercice (d'examen des banques du pays) et d'ici un mois, nous aurons une estimation de la situation de nos établissements bancaires", a déclaré à la presse M. Rajoy, sans toutefois répondre à aucune question.

"Mme Merkel m'a répété qu'elle soutenait les réformes que nous menons dans notre pays et plus particulièrement l'exercice de transparence que nous allons mener à propos de nos banques", a-t-il poursuivi.

"Je tiens à souligner qu'il serait très positif que cet exercice que va mener l'Espagne, soit réalisé dans d'autres pays de l'Union européenne", a-t-il conclu.

L'agence de notation Moody's a abaissé jeudi la note de crédit de 16 banques espagnoles, fragilisées par la crise économique et la dégradation des finances publiques du pays. Ces abaissements de note ont ravivé les spéculations sur un recours de l'Espagne au pot d'aide européen, au moins pour aider ses établissements de crédit.

Samedi, M. Rajoy avait assuré que les banques espagnoles n'avaient pas besoin d'un sauvetage européen, rejetant une proposition en ce sens faite la veille par le président français François Hollande.

jz/ja/mdm/ff

PLUS:afp