Sommet de l'OTAN: des milliers de personnes manifestent dans les rues de Chicago

Publication: Mis à jour:
NATO SUMMIT CHICAGO PROTESTS
Getty Images

CHICAGO - Des milliers de personnes contre la guerre en Afghanistan, les changements climatiques et l'érosion des droits des travailleurs syndiqués ont manifesté dans le centre-ville de Chicago dimanche où les leaders mondiaux étaient réunis à l'occasion du sommet de l'OTAN.

Partie de Grant Park, la manifestation s'est déroulée dans le calme sauf à la fin, lorsqu'un petit groupe de contestataires s'est battu avec les policiers qui lui barraient l'accès au palais des congrès de la ville où avait lieu la rencontre.

Les protestataires ont tenté de contourner le barrage vers l'est et ont lancé des projectiles aux agents. Ces derniers ont répliqué avec leurs matraques. Après une heure d'affrontement, les deux camps en étaient toujours au même point, les policiers bloquant le chemin à la foule et celle-ci refusant de se disperser. Certains manifestants semblaient avoir du sang sur le visage. Les forces de l'ordre ont emmené quelques personnes à l'écart du théâtre des événements.

Les revendications des contestaires étaient variées, quelques-uns réclamant même la dissolution de l'OTAN, une alliance militaire vieille de 63 ans qui en était à son 25e sommet officiel. C'était la première fois que cette réunion se tenait dans une ville américaine autre que Washington.

Les organisateurs de la manifestation de dimanche pensaient au départ attirer des dizaines de milliers de protestataires durant le week-end. Mais c'était avant que le président américain Barack Obama ne déplace le sommet du G8, qui devait aussi se dérouler à Chicago, à la maison de campagne présidentielle de Camp David, au Maryland.

Chicago a tout de même pu conserver la réunion de l'OTAN, qui se concentre sur les questions de sécurité internationale et ne touche pas à l'économie. Les activistes ont donc dû convaincre différents groupes, dont les enseignants, les infirmières et les syndiqués, de venir manifester même si la rencontre ne portait pas sur les sujets qui leur tiennent à coeur.

«En gros, l'OTAN sert à garder les pauvres pauvres et les riches riches», a commenté John Schraufnagel, qui avait fait le voyage depuis Minneapolis pour participer à l'événement. «Depuis la fin de la guerre froide, l'Alliance sert à imposer les décisions du 1 pour cent qui dirige le monde, du 1 pour cent capitaliste.»

Plusieurs petits rassemblements ont précédé celui de dimanche, dont une manifestation samedi devant la maison du maire Rahm Emanuel, ancien chef de cabinet de M. Obama. En soirée, des affrontements entre manifestants et policiers ont mené à 18 arrestations.

Trois militants ont été accusés samedi matin d'avoir fabriqué des cocktails Molotov dans le but d'attaquer le bureau de campagne de Barack Obama, la résidence du maire Emanuel et d'autres cibles. Des accusations semblables ont été déposées dimanche contre deux autres activistes.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Manifs anti-OTAN et Occupy Chicago
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Manifestation à Chicago avant le sommet de l - L'Express

Manifestation anti-Otan à Chicago

Manifestation à Chicago avant le sommet de l'Otan

Manif anti-OTAN dans les rues de Chicago