NOUVELLES

Lockerbie: la mort de Megrahi met fin à un chapitre "malheureux" (USA)

20/05/2012 02:44 EDT | Actualisé 20/07/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont jugé dimanche que la mort du Libyen Abdelbaset al-Megrahi, seul condamné pour l'attentat de Lockerbie en 1988 en Ecosse, mettait fin à un épisode "malheureux" après sa libération d'une prison écossaise.

Le porte-parole du conseiller du président américain pour la Sécurité nationale, Tommy Vietor, a dit que Washington comptait à présent continuer à oeuvrer pour obtenir justice pour toutes les victimes de l'attentat.

"La mort de Megrahi met fin à un chapitre malheureux suite à sa libération de prison en 2009 pour des raisons médicales - une décision à laquelle nous étions résolument opposés", a déclaré M. Vietor en marge du sommet de l'Otan.

"Comme nous l'avons toujours dit, nous voulons obtenir justice pour les victimes de Lockerbie et leurs proches", a-t-il ajouté.

Abdelbaset al-Megrahi est décédé dimanche à Tripoli à l'âge de 60 ans des suites d'un cancer, près de trois ans après sa libération en 2009, quand les médecins lui avaient donné trois mois à vivre.

col/lb/mra

PLUS:afp