NOUVELLES

Le sommet de l'Otan s'est ouvert à Chicago

20/05/2012 03:35 EDT | Actualisé 20/07/2012 05:12 EDT

Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Otan, largement consacré au calendrier de transfert de la sécurité des troupes internationales aux forces afghanes, s'est ouvert dimanche après-midi à Chicago.

Les 28 dirigeants de l'Otan ont d'abord observé une minute de silence en hommage aux soldats morts au combat, avant d'aborder plusieurs dossiers dont la défense antimissile lors d'une première session de travail.

Ouvrant les débats, le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a déclaré que les alliés feraient tout "pour réussir la transition vers les forces afghanes d'ici la fin 2014", comme prévu.

"Nous sommes unis dans notre détermination à achever la mission" en Afghanistan, a déclaré de son côté le président américain Barack Obama, hôte du sommet qui se tient dans sa ville de Chicago.

Auparavant, le secrétaire général de l'Otan avait assuré qu'il n'y aurait pas de "retrait précipité" d'Afghanistan malgré la décision de la France d'accélérer le départ de ses troupes.

"Nous resterons engagés en Afghanistan jusqu'au succès de l'opération", a-t-il déclaré.

Une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement du monde entier ont fait le déplacement pour ce sommet de deux jours placé sous très haute sécurité et présenté comme "le plus important" depuis la création de l'Otan il y a plus de 60 ans, selon l'Alliance.

lb/jri

PLUS:afp