Huffpost Canada Quebec qc

Cannes 5e jour: un 65e anniversaire, Trintignant en pleine lumière

Publication: Mis à jour:
Jean-Louis Trintignant. (Getty)
Jean-Louis Trintignant. (Getty)

CANNES, 20 mai 2012 (AFP) - Palme d'or 2009, l'Autrichien Michael Haneke a présenté dimanche en compétition officielle son nouveau film, "Amour", conte douloureux sur la fin de vie, déjà parmi les favoris. La Croisette a retrouvé à cette occasion deux acteurs légendaires: Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant, de retour à l'écran après 14 ans d'absence.

D'émouvantes retrouvailles à l'occasion du 65e anniversaire du Festival de Cannes.

Le Danois Thomas Vinterberg a rejoint dimanche aussi la compétition avec "La Chasse", un film choc diversement commenté, dont le héros, accusé de pédophilie, est l'objet d'une mise à mort sociale.

A la Quinzaine de Réalisateurs, les frères Podalydès (Bruno à la réalisation et Denis en tête d'affiche) ont préféré égayer les festivaliers avec "Adieu Berthe, l'enterrement de Mémé", une histoire loufoque de famille et de pompes funèbres.

LE TAPIS ROUGE EN IMAGES: (Suite du texte dessous)

Cannes, le 5e jour sur le tapis rouge
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Palmarès

Avec "Au-delà des collines" et le destin tragique d'une jeune orpheline dans un monastère roumain, le Roumain Cristian Mungiu a bousculé les paris pour la Palme d'Or dont il devient le grand favori pour la presse étrangère, selon le sondage réalisé au jour le jour par la revue Screen. Jusqu'ici, "De Rouille et d'Os" de Jacques Audiard arrivait en tête. C'est toujours le cas pour les critiques français, mais le film sombre de Mungiu n'a pas laissé indifférent. Première, La Croix, Le Monde et Télérama l'ont aimé passionnément, tandis que Le Figaro l'estime palmable, selon l'enquête du Film Français. TechniKart qui misait aussi sur "De Rouille et d'os" pour la Palme, préfère désormais "Des hommes sans loi" de John Hillcoat.

Femme et homme du jour

Un retour pour Jean-Louis Trintignant, 81 ans, qui n'était pas revenu à Cannes depuis 1998. Beaucoup d'émotion pour Emmanuelle Riva, 85 ans, dont la dernière visite au Festival remonte à ...1959: ces deux légendes du cinéma sont à l'affiche d'"Amour" de Michael Haneke, en compétition.

Longuement applaudi en conférence de presse, Jean-Louis Trintignant ne tournera plus de film de cinéma: "Je n'en ferai plus d'autres. Haneke est l'un des plus grands cinéastes du monde, c'était une opportunité", a-t-il confié, manifestement heureux d'être là, de retour de ce côté-ci du monde après les épreuves (NDLR: la mort de sa fille Marie en août 2003 sous les coups de son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat).

Emmanuelle Riva, inoubliable actrice de "Hiroshima mon amour" d'Alain Resnais, incarne une femme en fin de vie dans "Amour". "Je ne me suis pas sentie angoissée au contraire, je l'ai même vécu comme une délivrance", a-t-elle confié à l'AFP. "Après 80 ans, surtout pour les femmes, il n'y a presque plus de rôles dans les scripts (...) Mais de temps en temps, quelque chose comme cela arrive, alors là, c'est le grand cadeau. On n'hésite pas une seconde".

L'histoire du jour

Pour marquer les 65 ans du Festival de Cannes, son président, Gilles Jacob, a raconté en images "Une Journée Particulière" de 35 réalisateurs parmi les plus grands du monde, qu'il avait réunis en 2007 pour la 60e édition (Roman Polanski, Nanni Moretti, Atom Egoyan, Wong Kar-wai, Raul Ruiz, Ken Loach, Wim Wenders...).

C'est ce jour-là que Gilles Jacob a capté avec sa caméra, tout au long des rites qui font le sel de Cannes, de leur arrivée aux palaces qui les hébergent, des répétitions du rituel nocturne sur la scène du Palais des Festivals à la séance photo, le "photocall", jusqu'à leur marche triomphale pour la plus fabuleuse montée des marches de l'histoire du cinéma. Puis au dîner de gala et au feu d'artifice, captés également dans les coulisses.

Ce film a été projeté dimanche en présence de la nouvelle ministre française de la Culture Aurélie Filippetti.

Tapis rouge ... noyé par de fortes pluies, avec forêt de parapluies sur la Croisette - Ils étaient sur les marches détrempées dimanche pour le 65e anniversaire du Festival de Cannes: Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, les cinéastes Roman Polanski, Nanni Moretti, Ken Loach, Abbas Kiarostami, Walter Salles, Elia Suleiman, Claude Lelouch, les frères Dardenne, Amos Gitaï, Andrei Konchalovski.

Mais aussi la journaliste Anne-Sophie Lapix, le réalisateur Elie Chouraqui, les acteurs Julie Gayet, Gael Garcia Bernal, Stéphane Freiss, Jimmy Jean-Louis et Samuel Le Bihan, les chanteurs Cheryl Cole, Robert Charlebois et Thomas Dutronc, la styliste Agnès b., le jury très détendu et dansant du 65e Festival de Cannes au grand complet et, fermant la marche, l'équipe du film "Amour" dont Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva et le cinéaste Michael Haneke, accueillis par une standing ovation dans le grand auditorium Lumière du Palais des Festivals.