NOUVELLES
20/05/2012 07:23 EDT | Actualisé 20/07/2012 05:12 EDT

C1: les Allemands perdent aussi aux tirs au but, relève la presse anglaise

La presse anglaise a salué dimanche les exploits de Didier Drogba pour aider Chelsea à gagner la Ligue des champions face au Bayern Munich (1-1 a.p., 4 t.a.b. à 3) et a pris plaisir à noter que des Allemands avaient "enfin" perdu aux tirs au but.

"Didi Dit It", titrait le quotidien populaire The Sun, à propos du but de l'égalisation inscrit par l'Ivoirien, puis de son tir au but victorieux, synonyme de sacre européen face au Bayern Munich.

Le tabloïd savourait également le fait que "les Allemands perdent aux tirs au but", saluant le retournement de situation pour une équipe anglaise après des décennies de défaites contre l'Allemagne aux tirs au but.

L'Angleterre a ainsi perdu deux fois face à Allemagne dans cet exercice, en demi-finale du Mondial-1990 et à l'Euro 96, au même stade de la compétition.

La presse a également souligné que Chelsea et Drogba avaient effacé les souvenirs amers de leur défaite face à leurs rivaux de Manchester United, déjà aux tirs au but, en finale de la Ligue des champions 2008 lorsque l'attaquant avait été expulsé.

"Les rois de l'Europe", titrait le Sunday Times sous une photo des joueurs de Chelsea en liesse, embrassant Drogba après avoir scellé la victoire dans l'Allianz Arena du Bayern.

"De plus en plus ces dernières années, (Drogba) a été soupçonné que son meilleur était réservé exclusivement pour les grandes occasions", relevait à propos de la star ivoirienne le Sunday Times, rappelant que Drogba avait perdu jusqu'à samedi soir quatre finales d'un grand rendez-vous international (Coupe de l'UEFA 2004 avec Marseille, CAN 2006 et 2012 avec la Côte d'Ivoire, Ligue des champions 2008 avec Chelsea).

Le Sunday Telegraph saluait également Drogba, qui a "saisi sa chance de faire l'histoire avec les deux mains".

De son côté, le Mail on Sunday titrait en Une: "Didier garde son meilleur pour la fin pour que le rêve de Roman Abramovitch devienne réalité."

Beaucoup d'articles soulignaient également que Roberto Di Matteo avait gagné le droit de passer de manageur intérimaire à un emploi à temps plein, mais la plupart ont conclu que c'était loin d'être une certitude.

bur/jcp

PLUS:afp