NOUVELLES

Malkin marque 3 buts dans un gain des Russes, qui atteignent la finale

19/05/2012 12:54 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

HELSINKI - Evgeni Malkin a marqué trois fois et les Russes ont battu les Finlandais 6-2, samedi, méritant ainsi leur place en finale au championnat mondial de hockey.

Malkin, 25 ans, a été le meilleur pointeur des Penguins de Pittsburgh pour la saison 2011-12. Samedi, il a marqué deux buts au premier tiers puis a complété le triplé en deuxième période.

«Mes compagnons de trio m'ont beaucoup aidé. Marquer des buts, c'est du travail en équipe, a mentionné Malkin. Nous savons que la Finlande est solide, alors nous ne nous attendions pas à gagner par une telle marge.»

La Russia affrontera en finale la Slovaquie, qui a battu la République tchèque 3-1. En tenant compte de l'époque soviétique, les Russes ont remporté le tournoi 25 fois, le plus récemment en 2009, en Suisse.

Le Finlandais Janne Niskala a inscrit le premier but du match à 7:28, mais Malkin a nivelé le score à 15:33, d'un tir voilé, puis il a récidivé à 19:06, profitant alors d'un avantage numérique.

Alexander Ovechkin, Denis Kokarev et Sergei Shirokov ont réussi les autres filets de la Russie. Mikael Granlund a obtenu l'autre but de la Finlande. La Russie a converti trois avantages numériques sur quatre.

Champions en titre, les Finlandais se voyaient défaits devant leurs partisans. Aucune brigade du pays hôte n'a remporté le tournoi depuis 1986, alors que les Soviétiques ont prévalu à Moscou.

«Pour une raison ou une autre, nous n'avons pas su profiter de notre bon début de match, a dit Niskala. Nous n'avons pas assez contrôlé la rondelle dans leur zone, et ça leur a donné trop de chances de bien relancer leur attaque.»

Plus tard samedi, Miroslav Satan a marqué deux fois pour aider les Slovaques à atteindre la finale pour la première fois depuis 2002. Il a brisé l'égalité en début de troisième période, avec un beau but en désavantage numérique.

Satan a marqué le premier but du match à 15:22 au premier vingt. Michael Frolik a ensuite créé l'égalité à mi-chemin au deuxième tiers, après une mise au jeu gagnée par Tomas Plekanec, avant la deuxième réussite de Satan.

Avec les Tchèques s'échangeant le disque en zone slovaque, Michal Handzus a étendu le bâton pour envoyer la rondelle vers le centre de la patinoire. Satan l'a saisie pour filer en échappée, où il a déjoué Jakub Kovar d'une belle manoeuvre à 00:56, donnant ainsi les devants 2-1 aux siens.

Satan, 37 ans, était le capitaine de l'équipe slovaque lors du triomphe de 2002 devant les Russes en finale, en Suède.

Libor Hudacek a inscrit l'autre filet des Slovaques à 4:33 au troisième engagement, tandis que Jan Laco a repoussé 36 tirs.

Les Tchèques ont perdu même s'ils n'ont jamais été pénalisés dans le match.

PLUS:pc