NOUVELLES

L'Iran veut des "intentions sérieuses" à la réunion nucléaire de Bagdad

19/05/2012 12:12 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie iranienne a affirmé à son homologue allemand que son pays se rendait aux discussions nucléaires de Bagdad avec "des intentions sérieuses" et souhaitait que les grandes puissances en fassent de même, selon les médias officiels samedi.

La délégation iranienne ira à la réunion du 23 mai "avec de la bonne volonté et des intentions sérieuses", a affirmé Ali Akbar Salehi lors d'un entretien téléphonique avec Guido Westerwelle.

"Nous attendons que l'autre partie arrive à ces négociations avec le même esprit et la même approche constructive afin de saisir cette occasion", a ajouté M. Salehi.

Le 23 mai à Bagdad, les responsables iraniens rencontreront le Groupe "5+1" (les cinq pays avec droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU --Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne-- plus l'Allemagne) et l'Union européenne.

Les discussions porteront sur le programme nucléaire controversé de l'Iran, soupçonné par la communauté internationale de dissimuler des objectifs militaires, ce que Téhéran a toujours farouchement démenti.

Le président américain Barack Obama a affirmé samedi que le G8 était "uni" sur l'approche à adopter face à l'Iran, à l'occasion du sommet à Camp David.

"Nous sommes tous d'accord sur le fait que l'Iran a le droit à un (programme) nucléaire pacifique, mais que ses violations continuelles des règles internationales et son incapacité à prouver jusqu'ici qu'il n'essaie pas de le militariser constituent un grave motif d'inquiétude pour nous tous", a-t-il dit.

L'Iran veut que la communauté internationale reconnaisse son droit à un programme nucléaire pacifique, que les sanctions économiques soient levées et que la menace d'une intervention militaire se dissipe.

fpn/tp/sbh

PLUS:afp