NOUVELLES
19/05/2012 05:16 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Libye: les résidants de Benghazi élisent leur conseil local

BENGHAZI, Libye - Les résidants de l'un des foyers de la révolte populaire en Libye se sont rendus aux urnes samedi pour l'élection d'un conseil local, le premier scrutin depuis la mort, l'an dernier, du dictateur Mouammar Kadhafi.

Plus de 400 Libyens se sont présentés pour les 41 sièges du conseil local de Benghazi, la deuxième ville en importance du pays. Les résidants n'avaient pas pu voter pour l'élection d'un conseil municipal depuis 1960, et certains bureaux de vote ont prolongé d'une heure leurs services samedi pour permettre au plus grand nombre d'exercer leur droit.

Bien que la campagne électorale ait été modeste, ponctuée seulement d'affiches dans les rues et d'annonces en ligne, l'enthousiasme était grand samedi parmi les électeurs. Plusieurs ont souligné n'avoir jamais eu la chance de voter au cours des quarante dernières années.

Les résultats du scrutin seront dévoilés lundi.

Les résidants de Misrata, troisième ville de Libye, avaient déjà élu leur conseil local en février, de même que ceux d'une poignée d'autres municipalités plus petites. Les élections législatives sont prévues pour juin.

Le nouveau gouvernement de Tripoli a maille à partir avec les tribus libyennes depuis la chute de Kadhafi, peinant à imposer son autorité à la grandeur du pays et à gagner la confiance de la population, et ce, plus particulièrement dans l'est de la Libye.

Les principaux chefs de tribus et les commandants de milices établis dans l'est ont instauré, en mars, une région semi-autonome appelée Barqa. La région, qui disposerait de son propre gouvernement, force policière et tribunal, aurait par ailleurs pour capitale Benghazi. Cette annonce avait suscité les craintes que la Libye ne se fragmente en plusieurs États.

PLUS:pc