NOUVELLES

Les Sea Dogs ramenés sur terre par les Knights au tournoi de la Coupe Memorial

19/05/2012 10:02 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

SHAWINIGAN, Qc - Les Sea Dogs de Saint-Jean ont été ramenés sur terre, samedi, au tournoi de la Coupe Memorial.

Les Knights de London leur ont rappelé qu'ils ne remporteront pas un deuxième championnat d'affilée en ne misant que sur le talent, en les défaisant 5-3 devant 4537 personnes au Centre Bionest.

Si les Sea Dogs avaient connu un parcours parfait de quatre victoires à Mississauga, l'an dernier, la route sera plus sinueuse ce printemps.

«C'est une performance décevante de notre part, a affirmé l'entraîneur des champions en titre, Gerard Gallant. La bonne nouvelle, c'est que nous avons deux autres matchs pour nous racheter.»

Le joueur par excellence du tournoi en 2011, Jonathan Huberdeau, devra par ailleurs afficher plus de discipline. Le capitaine a écopé de pénalités en début et en fin de rencontre.

Vladislav Namestnikov a profité de celle de fin de match pour faire 5-3, avec son deuxième de la soirée.

«La pénalité à la fin c'est impardonnable, a admis Huberdeau. Nous perdions par un but, nous aurions pu créer l'égalité. Nous n'avons pas joué notre meilleur match. Nous devrons revenir plus forts au prochain.»

Austin Watson a réussi le but qui a fait la différence, en troisième période. Max Domi et Seth Griffith ont été les autres marqueurs des Knights.

«Le travail, c'est notre marque de commerce, a argué le jeune Domi. Nous avons éliminé tous nos adversaires de notre ligue en séries en travaillant plus fort qu'eux. La formule est gagnante, nous ne la changerons pas ici.»

Charles-Olivier Roussel, Huberdeau et Ryan Tesink ont assuré la réplique des Sea Dogs.

Devant le filet, Michael Housser (22 arrêts) a eu le meilleur face à Mathieu Corbeil (18).

Les Knights sont de retour en action dès dimanche contre les Cataractes de Shawinigan. Les Sea Dogs, eux, tenteront de faire amende honorable face aux Oil Kings d'Edmonton, lundi.

Knights plus vaillants

Les champions de la LHJMQ tiraient de l'arrière 3-2 après deux périodes. L'explication était simple: ils étaient dominés sur le plan de l'effort.

Ils pouvaient même s'estimer chanceux de n'accuser qu'un retard d'un but parce que Huberdeau en a réussi un très chanceux à 2:03 de la fin du deuxième vingt.

Son tir en provenance de la ligne bleue a bifurqué sur un défenseur avant de bondir derrière Housser, pantois.

Auparavant, à 12:41, Griffith avait doublé l'avance des Knights pendant un autre moment de confusion des Sea Dogs dans leur territoire.

Le vent avait tourné en première période, quand les champions de l'Ontario ont marqué deux fois en l'espace de 1:24 pour prendre les devants 2-1.

Domi avait obtenu le premier, à 14:11, au terme d'un bel effort individuel. Le jeune attaquant a démontré qu'il est beaucoup plus habile que son paternel, ancien dur à cuire de la LNH.

À 15:35, Namestnikov a déposé la lame de son bâton au bon endroit, faisant dévier le dos au jeu la passe du coin gauche de Tyler Ferry.

Indisciplinés en début de rencontre, les Sea Dogs avaient tout de même trouvé le moyen d'ouvrir le score en infériorité numérique. La frappe du défenseur Roussel a fait mouche dans le haut du but, à 1:37.

«Nous avons été à notre mieux en infériorité numérique, a souligné Gallant. Le reste du temps, les Knights nous ont frustrés. On doit leur donner du mérite, ils ont bien travaillé.»

Peut-être que les Sea Dogs ont eu les choses trop faciles en séries de la LHJMQ, en ne perdant qu'une de leurs 16 rencontres.

«Le calibre est plus relevé qu'au début des séries dans notre ligue, mais nous nous attendions à ce que l'opposition soit plus forte ici, a mentionné l'attaquant Charles Coyle. Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître une mauvaise période dans ce tournoi.»

En troisième, les Knights ont reporté leur avance à deux buts, à 10:49. Ryan Rupert s'est moqué du défenseur Pierre Durepos en échec-avant, avant de refiler le disque à Watson, complètement seul dans l'enclave.

Les Sea Dogs ont fait 4-3 en supériorité, à 12:01, Tesink effleurant le tir de Nathan Beaulieu de la ligne bleue.

PLUS:pc