NOUVELLES

Le G8 s'engage pour la croissance, veut une zone euro "unie" (communiqué final)

19/05/2012 01:06 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Le dirigeants des pays du G8 réunis à Camp David (Maryland, est des Etats-Unis) ont plaidé samedi pour une zone euro "forte et unie" qui inclut la Grèce et se sont engagés à "encourager la croissance" et à lutter contre les déficits.

"Notre impératif est d'encourager la croissance et les emplois", déclarent les dirigeants des huit pays les plus industrialisés dans le communiqué final du sommet, organisé à une centaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale américaine.

"Le rétablissement de l'économie mondiale montre des signes prometteurs, mais des vents contraires importants persistent", préviennent-ils.

"Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et revigorer nos économies", ajoutent les dirigeants du G8.

Mais -- signe de leurs différences de stratégie pour lutter contre la crise -- les dirigeants reconnaissent aussi que les mesures à prendre "ne sont pas les mêmes" pour tous.

Les dirigeants des pays du G8 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Italie, France, Allemagne, Japon, Russie) soulignent également "l'importance d'une zone euro forte et unie" et expriment leur souhait de voir la Grèce "respecter ses engagements" et "rester dans la zone euro".

col-eg/bar

PLUS:afp