NOUVELLES

Le G8 salue les "remarquables efforts" de la Birmanie pour la démocratie (communiqué final)

19/05/2012 07:22 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Les dirigeants des pays du G8 réunis à Camp David (Maryland, est des Etats-Unis) ont salué samedi les "remarquables efforts" de la Birmanie pour mener des réformes démocratiques et souligné la nécessité de les poursuivre.

"Nous rendons hommage aux remarquables efforts du président Thein Sein, de (l'opposante) Aung San Suu Kyi et de nombreux citoyens de Birmanie pour mener des réformes démocratiques dans leur pays au cours de l'année écoulée", ont déclaré les chefs d'Etat et de gouvernement des huit pays les plus industrialisés dans leur communiqué final.

Mais le G8 a aussi souligné la "nécessité de sécuriser des réformes irréversibles et durables".

Les dirigeants du G8 ont assuré de leur "soutien" les initiatives visant à oeuvrer pour la paix dans les zones ethniques, pour la réconciliation nationale et pour renforcer la démocratie.

Le gouvernement qui a succédé à la junte en mars 2011, mais demeure contrôlé par les militaires, a multiplié les signes d'ouverture et permis des progrès en matière de droits de l'homme et de démocratie. L'un des signes de cette ouverture a été l'élection au parlement de Mme Suu Kyi, qui avait été placée de longues années en résidence surveillée.

En réaction, les Etats-Unis ont effectué de nombreux gestes envers la Birmanie. Jeudi, le président Barack Obama a nommé un ambassadeur dans le pays. Washington a également décidé de lever certaines restrictions aux investissements pour encourager les réformes.

M. Obama avait toutefois annoncé avoir reconduit pour au moins un an le cadre juridique des sanctions contre la Birmanie en soulignant que les réformes engagées étaient encore à l'état "embryonnaire".

eg/ff

PLUS:afp