NOUVELLES

Le G8 "préoccupé" par les actes "provocateurs" de la Corée du Nord (communiqué final)

19/05/2012 06:32 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Les dirigeants des pays du G8 réunis à Camp David (Maryland, est des Etats-Unis) se sont dits samedi "profondément préoccupés" par les actes "provocateurs" de la Corée du Nord, soupçonnée de préparer un essai nucléaire après l'échec d'un tir de fusée.

"Nous continuons d'être profondément préoccupés par les actes provocateurs de la Corée du Nord qui menacent la stabilité régionale", ont indiqué les chefs d'Etat et de gouvernement des huit pays les plus industrialisés dans leur communiqué final, demandant à Pyongyang d'abandonner, de manière "vérifiable", tout programme lié à des armes nucléaires.

Les Etats-Unis et leurs alliés soupçonnent Pyongyang de vouloir procéder à un essai nucléaire, après l'échec de son lancement de fusée le 13 avril. Cette initiative a été dénoncée par les Occidentaux comme un essai déguisé de missile à longue portée. La fusée a explosé peu après le décollage.

Les deux essais nucléaires précédents, menés en octobre 2006 et mai 2009, avaient suivi des lancements de fusée. Des photos satellite prises fin avril montraient un regain d'activité sur le site d'essai de Punggye-Ri (nord-est).

Appelant la Corée du Nord "à se conformer à ses obligations internationales", les dirigeants du G8 se disent prêts à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU si Pyongyang procède à de nouveaux tirs de missile balistique ou essai nucléaire.

Par ailleurs, "nous restons préoccupés par les violations de droits de l'homme en Corée du Nord, notamment concernant la situation des prisonniers politiques et le problème des enlèvements", ont ajouté les dirigeants dans leur communiqué.

eg/sam

PLUS:afp