NOUVELLES

Des contestataires poursuivis à Chicago avant le sommet de l'Otan

19/05/2012 11:05 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Trois contestataires soupçonnés d'avoir voulu lancer des cocktails Molotov lors de manifestations contre le sommet de l'Otan qui se tient dimanche et lundi à Chicago (nord des Etats-Unis), pourraient être inculpés pour terrorisme, ont indiqué samedi leurs avocats.

Les trois hommes font partie d'un groupe de neuf personnes interpellées lors d'une descente de police à leur domicile de Chicago mercredi, selon la National Lawyers Guild (Fédération nationale des avocats).

"C'est ce que fait la police: des inculpations impressionnantes et des descentes préventives pour tenter d'intimider les gens et les dissuader de manifester", a indiqué à l'AFP l'avocate membre de la Fédération, Sarah Gelsomino.

Selon le quotidien Chicago Sun-Times, qui cite la police, les trois hommes ont été inculpés pour détention d'explosif ou engin incendiaire, complot terroriste et aide au terrorisme.

La police a indiqué à l'AFP qu'une déclaration serait publiée ultérieurement.

D'importantes mesures de sécurité ont été prises à Chicago pour protéger la réunion de l'Otan, en particulier dimanche, où une grande manifestation est prévue dans le centre ville.

mso/adm/ff/bar

PLUS:afp