NOUVELLES

ATP/WTA - Rome: Nadal bat Ferrer à l'usure, finale Sharapova-Li Na

19/05/2012 02:11 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

L'Espagnol Rafael Nadal s'est qualifié samedi pour la finale du Masters 1000 de Rome en venant à bout de son compatriote David Ferrer, qui a résisté pendant un set.

Vainqueur 7-6 (8/6), 6-0, Nadal affrontera dimanche le vainqueur du choc entre le numéro un mondial serbe Novak Djokovic et le Suisse Roger Federer, qui joueront à partir de 18h00 GMT.

Chez les dames, la finale opposera la tenante du titre, Maria Sharapova, tête de série N.2, à la dernière reine de Roland-Garros, la Chinoise Li Na (N.8).

Ferrer a résisté pendant une heure et demie à Nadal, au cours d'une première manche dantesque, grâce notamment à son coup droit décroisé qui a longtemps gêné le numéro trois mondial. Il a mené 3-1 mais s'est fait reprendre son break tout de suite par Nadal.

Et "Rafa" a fini par s'imposer dans un jeu décisif très serré (8/6), à l'image de tout le set.

"David est formidablement bien entré dans le match", a estimé Nadal, "il n'a commis aucune faute directe, il jouait très agressif, j'avais l'impression que je n'avais pas le temps de frapper la balle. Le mieux à faire était d'essayer de coller au score. J'avais la sensation qu'il ne pourrait pas tenir ce rythme jusqu'à la fin".

Ferrer avait en effet tout donné au premier set, et la seconde manche a défilé sans que le monstre de l'ocre ne laisse une chance à son coéquipier de Coupe Davis.

"C'est dur pour celui qui a perdu ce set, je comprends qu'il ait été fatigué", a dit Nadal.

Ferrer n'a plus ensuite gagné le moindre jeu. Il n'a battu Nadal que quatre fois en 19 rencontres, et une seule fois sur terre battue, à Stuttgart en 2004, quand Nadal n'était pas encore à son meilleur niveau sur cette surface.

Nadal, cinq fois vainqueur à Rome (record au Foro Italico), mais battu l'an dernier en finale par Djokovic, essaiera de reprendre sa couronne. Que ce soit contre le Serbe ou contre Federer, il a aussi besoin d'une victoire pour redevenir N.2 mondial en vue du tirage au sort de Roland-Garros (27 mai-10 juin).

"Et arriver à +Roland+ avec les meilleures sensations", a ajouté Nadal, "et oublier le tournoi de Madrid, où ce n'était pas du jeu, à mon avis". Le sextuple champion de Roland-Garros est toujours fâché contre la terre battue bleue de Madrid ...

Nadal a affirmé qu'il n'avait pas de préférence pour l'adversaire. "Ce qui compte c'est le titre. Je préfère gagner Rome que battre Djokovic ou Federer", a-t-il dit.

Maria Sharapova elle tentera de conserver son titre face à Li Na. La Russe, chouchoute du public romain, a nettement dominé l'Allemande Angelique Kerber (N.12) 6-3, 6-4.

Li Na elle doit sa place en finale au forfait de Serena Williams (N.9), victime de douleurs dans le bas du dos.

A une semaine de Roland-Garros (27 mai-10 juin), Williams a préféré se ménager, ayant fait le plein de confiance en gagnant à Madrid.

"J'ai eu des problèmes dans le bas du dos au cours de la semaine, je me sentais un peu raide", a dit l'Américaine, "et je ne pense pas que ce soit le moment de forcer".

Remontée à la 6e place mondiale, son meilleur classement depuis quinze mois et ses multiples soucis de santé, Williams, 30 ans, se sent "à 100%" avant Roland-Garros.

eba/eb

PLUS:afp