NOUVELLES

Météo favorable pour le premier vol privé vers l'ISS samedi

18/05/2012 03:40 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

La météo devrait être favorable pour le lancement samedi de la fusée Falcon 9 et de la capsule Dragon de la société SpaceX pour ce qui sera le premier vol privé vers la Station spatiale interntionale (ISS), selon des prévisions effectuées vendredi.

Il n'y a que 30% de chances que les conditions météorologiques empêchent le décollage de la fusée prévu à 08H55 GMT (04H55 locales) depuis la base aérienne de Cap Canaveral près du Centre spatial Kennedy, en Floride, a indiqué Joel Tumbiolo, un des météorologues de la base.

"Nous prévoyons un temps favorable", a-t-il dit lors d'une conférence de presse, soulignant que les premières heures de la journée offrent le temps le plus favorable alors que les orages et les pluies sont fréquents à cette époque de l'année l'après-midi et le soir en Floride.

Il a indiqué qu'il y avait seulement un très faible risque de formations nuageuses pouvant empécher un vol.

En cas d'impossibilité de lancement samedi, SpaceX aurait une autre ouverture mardi, également tôt le matin. La météo est toutefois un peu moins favorable pour ce jour-là, avec 40% de probabilités de conditions empêchant un tir.

Le compte à rebours doit commencer à 05H00 GMT samedi et la fenêtre de tir est quasiment instantanée avec seulement 30 secondes d'ouverture.

Pour ce vol de démonstration, qui marquera le début d'une nouvelle ère pour le transport dans l'espace avec l'engagement du secteur privé, la capsule Dragon doit tester ses capacités de survoler l'ISS avant de s'y amarrer. Elle s'en détachera ensuite et effectuera un retour sur la terre en amerrissant dans le Pacifique au large de la Californie.

La capsule, en pilotage automatique livrera une demi-tonne de fret, essentiellement des provisions alimentaires et des équipements de laboratoire. Le vaisseau spatial doit aussi rapporter sur terre 660 kg de fret.

Si le lancement ne pouvait avoir lieu mardi non plus Gwynne Shotwell, la directrice générale de SpaceX, une société créée et dirigée par le milliardaire Elon Musk, a indiqué durant la même conférence de presse que les 25 et 29 mai étaient les deux prochaines ouvertures idéales pour un tir.

Au-delà du 29 mai, il faudrait attendre le 18 juin pour que les conditions permettent de nouveau une orientation favorable du pas de tir à Cap Canaveral par rapport à l'ISS.

Mais ces dates doivent encore être négociées avec l'US Air Force, ce qui a priori ne devrait pas poser de problème puisque aucun autre lancement de satellite n'est programmé avant la fin juin.

js/mdm

PLUS:afp