NOUVELLES

Mitt Romney approuverait l'oléoduc Keystone dès le premier jour de sa présidence

18/05/2012 10:59 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le très probable candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, Mitt Romney, s'engage à donner le feu vert au controversé projet d'oléoduc Keystone XL s'il est élu à la Maison-Blanche en novembre.

Dans une publicité de campagne dévoilée vendredi, M. Romney invite les électeurs à imaginer le jour 1 de sa présidence, citant l'oléoduc Keystone parmi ses priorités.

Le narrateur de la publicité souligne que le fait d'approuver un tel projet permettrait de créer des milliers d'emplois bloqués par le président Obama. Le projet d'oléoduc doit servir à transporter le pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'aux raffineries du Texas.

M. Romney a multiplié les attaques contre le président Obama au cours des derniers mois, lui reprochant d'avoir rejeté plus tôt cette année le projet Keystone, évalué à 7 milliards $ US.

Barack Obama a toutefois invité TransCanada, l'entreprise derrière le projet d'oléoduc, à soumettre une nouvelle demande de permis une fois qu'un nouveau tracé aura été établi. Les premiers plans auraient fait passer l'oléoduc à travers une zone écologique fragile du Nebraska.

TransCanada, une entreprise de Calgary, a récemment soumis un nouveau plan qui contourne le réservoir aquifère du Nebraska, avant de reprendre le tracé original.

Mais les écologistes continuent de dénoncer la route proposée par TransCanada, affirmant qu'elle constitue un risque pour l'eau potable de cet État puisque l'oléoduc traverserait tout de même la zone aquifère.

PLUS:pc