NOUVELLES

L'UEFA réfléchit à interdire les joueurs appartenant à une tierce-partie

18/05/2012 02:06 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

L'UEFA est en train de réfléchir à une éventuelle interdiction de ses compétitions de joueurs appartenant à une tierce-partie, agents ou sociétés de management, selon un communiqué transmis vendredi par l'Union européenne de football.

"A la lumière de l'émergence étendue de ce phénomène dans le football européen (la propriété d'une tierce-partie sur des joueurs qui deviennent donc leur propriété) et des menaces qui y sont liées, l'UEFA réfléchit à une interdiction d'inscription de ces joueurs dans ses compétitions", explique l'UEFA dans un communiqué après une réunion du Conseil stratégique du football professionnel (PFSC).

De nouvelles discussions sur ce sujet interviendront lors des prochaines réunions du PFSC et du comité exécutif de l'UEFA, a encore ajouté l'Union européenne de football.

L'UEFA y voit plusieurs problèmes, selon une source proche du dossier interrogée par l'AFP, entre de possibles conflits d'intérêts ou encore des moyens de contourner le fair-play financier que l'UEFA essaye de mettre en place.

La pratique de la tierce-partie est déjà interdite en Premier League, qui avait dû faire face à ce problème et aux polémiques soulevées avec l'arrivée dans le championnat anglais de l'Argentin Carlos Tevez, qui n'est désormais plus dans cette situation.

pgr/jde

PLUS:afp