NOUVELLES

Les sables bitumineux canadiens sont-ils discriminés par une directive de l'UE?

18/05/2012 07:39 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas Uri Rosenthal s'est positionné vendredi en faveur d'une discussion basée sur des preuves afin de décider si les sables bitumineux de l'Alberta font l'objet d'une discrimination en vertu de la Directive sur la qualité des carburants que propose l'Union Européenne (UE).

Plus tôt cette année, le Canada s'était réjoui de la décision des Pays-Bas, de la France et de la Grande-Bretagne de s'abstenir d'un vote qui a repoussé d'un an la proposition de l'UE concernant de nouvelles normes sur la qualité des carburants.

Le gouvernement Harper estime que cette directive est discriminatoire et il a déployé de nombreux efforts de lobbying contre celle-ci dans l'ensemble de l'Europe.

Le Canada affirme que la mesure identifierait le pétrole des bitumineux comme «sale».

M. Rosenthal croit qu'il est important que de sérieuses discussions aient lieu afin de déterminer si le Canada est confronté à des pratiques discriminatoires.

Bien qu'il n'ait pas exposé la position de son gouvernement à propos des sables bitumineux, M. Rosenthal a tout de même envoyé certains signes de complaisance vis-à-vis le Canada.

PLUS:pc