NOUVELLES

Le Canada interdit le commerce d'articles de luxe avec la Syrie

18/05/2012 04:14 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

Le gouvernement canadien a annoncé vendredi l'interdiction du commerce d'articles de luxe avec la Syrie ainsi que des sanctions financières contre six nouvelles personnes et entités proches du régime du président syrien Bachar al-Assad.

"La violence atroce et incessante perpétrée par le régime Assad à l'encontre du peuple syrien oblige le Canada à isoler davantage ce régime et ses partisans", a déclaré vendredi le ministre des affaires étrangères, John Baird.

Le gouvernement canadien interdit "l'exportation, la vente, la fourniture et l'envoi à la Syrie d'articles de luxe".

Il s'agit notamment de bijoux, pierres et métaux précieux, montres, cigarettes, boissons alcoolisées, parfums, vêtements et accessoires griffés, fourrures, articles de sport, jets privés, aliments et produits entrant dans la composition de mets fins, homard, ordinateurs, téléviseurs et autres appareils électroniques.

M. Baird a également prononcé un gel des avoirs et une interdiction d'effectuer des transactions économiques pour le Groupe Altoun, une société exportatrice de pétrole, le Monopole syrien des tabacs et l'Organisme général de la radio et de la télévision syrienne.

Le président du Groupe Altoun, Salim Altoun, son adjoint, Youssef Klizli et Adib Mayaleh, le gouverneur de la Banque centrale de Syrie, font l'objet des mêmes sanctions, à titre individuel.

Le gouvernement canadien indique que 129 personnes et 44 entités proches du régime syrien sont à présent visés par des sanctions économiques.

str/via/mdm

PLUS:afp