NOUVELLES

Examen de plus de 2.500 candidatures pour l'élection de juin en Libye

18/05/2012 05:30 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

Les autorités libyennes doivent s'atteler à la gigantesque tâche de vérifier et valider plus de 2.500 candidatures pour l'élection d'une Assemblée constituante en juin, après l'expiration jeudi de la date limite pour se porter candidat.

Plusieurs institutions son impliquées dans ce processus de vérification, la principale étant la Commission de l'intégristé et du patriotisme, aidée des ministères de l'Intérieur et de la Défense, selon le porte-parole du gouvernement intérimaire, Nasser al-Manaa.

"Toute personne ayant commis un crime ou ayant eu des liens avec l'ancien régime est exclue", a déclaré Al-Taher Qraf, vice-président de la commission électorale.

Les Libyens doivent élire les 200 membres de l'Assemblée, 120 sièges étant réservés aux candidats indépendants et 80 aux représentants de mouvements politiques. Cette assemblée devra nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum.

Il s'agira du premier scrutin national organisé après quatre décennies de dictature sous le régime de Mouammar Kadhafi, renversé et tué lors d'une révolte populaire l'an dernier.

Le Conseil national de transition (CNT), qui dirige la Libye depuis la chute du régime Kadhafi, a promis de tenir ces élections en juin mais aucune date précise n'a encore été fixée.

M. Qraf a précisé que les candidats seraient soigneusement examinés de manière à exclure notamment ceux souffrant de troubles mentaux ou ceux présentant des pièces d'identité non valides.

Selon les derniers chiffres de la commission électorale, 2.119 candidats se sont présentés de manière indépendante, dont 59 femmes, de même 517 représentants de formations politiques dont 226 femmes.

"Le volume (des dossiers) est énorme mais nous travaillons jour et nuit pour que les élections aient lieu à la date prévue", a dit le porte-parole de la Commission, Omar al-Habbasi, en précisant que son équipe avait examiné plus de 600 dossiers jusqu'à présent.

Le processus de vérification prendra deux semaines.

Au 13 mai, plus de 1,5 million de Libyens s'étaient inscrits pour le scrutin et la période d'inscription a été prolongée au 21 mai pour encourager la participation. La Libye compte six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels.

dsg/tp/feb

PLUS:afp