NOUVELLES

Des Sea Dogs très modestes avant de faire leurs débuts à Shawinigan

18/05/2012 04:19 EDT | Actualisé 18/07/2012 05:12 EDT

SHAWINIGAN, Qc - Établis favoris pour répéter leur exploit de l'an dernier, les Sea Dogs de Saint-Jean sont des champions en titre fort modestes au tournoi de la Coupe Memorial. Quatorze joueurs ont contribué à la conquête de 2011, mais c'est comme s'ils souffraient tous d'amnésie! On comprend qu'ils tentent de se délester d'un peu de pression, en jouant la carte de l'effacement.

«On ne veut pas revenir sur l'an dernier, a tranché Jonathan Huberdeau, vendredi, au terme de la séance d'entraînement des champions de la LHJMQ. C'est une nouvelle année, un nouveau tournoi, avec trois nouvelles équipes.»

Huberdeau n'a même pas voulu se prêter au jeu des comparaisons, quand on lui a demandé si l'équipe de cette année est supérieure.

«Il n'y a pas de comparaisons qui tiennent, a avancé l'attaquant qui a été le premier choix des Panthers de la Floride en 2011 (troisième espoir réclamé). À chacune des saisons, des joueurs partent et de nouveaux arrivent. Nous sommes encore une bonne équipe. En espérant qu'on se rende encore jusqu'au bout cette année.»

Le mot d'ordre a sans doute été passé: le gardien Mathieu Corbeil ne s'est également pas mouillé quand on lui a posé la question.

«C'est dur de comparer deux super bonnes équipes comme celles-là, a-t-il commencé par dire. Nous avions de super joueurs de 20 ans la saison dernière, en Jacob De Serres, le gardien numéro un, ainsi que les attaquants Michael Kirkpatrick et le capitaine Mike Thomas. Danick Gauthier a pris la relève de Kirkpatrick à l'attaque et nous avons fait d'excellentes acquisitions, comme celles de Maxime Villemaire et de Charlie Coyle. Si on tient compte que tous les gars de la saison dernière, incluant moi-même, ont acquis de la maturité, c'est sûr que ça aide beaucoup.»

Après le doublé de la coupe Memorial des Spitfires de Windsor en 2009 et en 2010, les Sea Dogs se lancent à l'assaut d'un deuxième championnat de suite, samedi, en se mesurant aux champions de la Ligue de l'Ontario, les Knights de London.

Les champions en titre savent que le moindre relâchement peut être fatal dans un court tournoi comme celui-là.

«Nous ne jouons pas des séries deux-de-trois ou quatre-de-sept, a souligné Huberdeau. C'est la raison pour laquelle nous ne perdons pas de temps à nous occuper de nos adversaires. Nous centrons les efforts sur ce que nous devons faire. Peu importe comment les Knights vont jouer, nous allons faire les ajustements et offrir une bonne performance.»

Le défenseur ontarien Nathan Beaulieu, premier choix du Canadien en 2011, compte une dizaine d'amis chez les Knights.

«Ils ne sont pas vraiment mes amis ici, a précisé Beaulieu, natif de Strathroy. Je suis plus proche de quelques-uns, mais ce n'est pas la place pour fraterniser. Nous pourrons nous reprendre l'été prochain. Dans le moment, je ne me concentre que sur une chose: aider mon équipe à gagner la coupe Memorial.»

Pour revenir à Huberdeau, qui a été choisi le joueur par excellence du tournoi l'an dernier, il s'agit de son chant du cygne chez les juniors. Il devrait mériter un poste chez les Panthers, la saison prochaine, après être passé bien près de faire le saut dans la LNH, à son premier camp d'entraînement.

«Les Panthers ont décidé de me retourner à Saint-Jean et j'ai respecté leur décision, a-t-il réitéré, en ne cachant pas avoir été déçu sur le coup. Je n'ai pas connu la meilleure des saisons (72 points en 37 matchs), mais je suis satisfait. J'ai été blessé et ça m'a ralenti. J'ai pris part au Championnat du monde junior. Mais tout ça est derrière moi. Je ne pense qu'à la coupe Memorial. Je veux de nouveau terminer cette saison par une victoire.»

PLUS:pc