NOUVELLES

Wall Street recule, incapable de se défaire de l'Europe

17/05/2012 10:03 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York évoluait en baisse jeudi en début de séance, dans un marché toujours incapable de se défaire de l'Europe où la situation sur le front de la dette restait critique: le Dow Jones cédait 0,20% et le Nasdaq 0,24%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average perdait 25,58 points à 12.572,97 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 6,98 points à 2.867,06 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 reculait de 0,19% (-2,49 points) à 1.322,31 points.

Wall Street avait terminé en baisse mercredi, un climat d'extrême tension en Europe et des propos de la Réserve fédérale (Fed) perçus comme inquiétants ayant éclipsé de bons chiffres économiques américains: le Dow Jones avait perdu 0,26% à 12.598,55 points, et le Nasdaq 0,68%, à 2.874,04 points.

Les investisseurs américains, qui avaient pu croire au début de l'année que la crise étaient contenue, se remettaient à suivre toutes les péripéties politiques à Athènes. Et en premier lieu, celles entourant l'organisation du prochain scrutin, le 17 juin.

"Les inquiétudes pour la Grèce ont crû avec la progression dans les sondages du parti opposé au plan d'aide" conclu entre le gouvernement et ses bailleurs de fonds, a souligné Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

"Les craintes pour la zone euro continuent à plomber le moral (du marché) avec les inquiétudes pour les banques espagnoles qui s'ajoutent à l'incertitude sur la sortie de la Grèce" de la monnaie unique, ont ajouté les experts de Charles Schwab.

Si Madrid est parvenue jeudi à emprunter près du maximum de la fourchette visée par son émission obligataire, soit 2,494 milliards d'euros à 3 à 4 ans, cela s'est fait en concédant des taux d'intérêt en forte hausse.

Dans ce contexte, les chiffres stables des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis n'ont apporté aucun réconfort. Wall Street a toutefois noté les bons résultats trimestriels publiés jeudi, notamment ceux du géant de la distribution Wal-Mart (+4,75% à 62 dollars).

Le marché obligataire était en légère hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,764% contre 1,765% mercredi soir, et celui à 30 ans à 2,890% contre 2,906%.

sab/ppa/bar

PLUS:afp