NOUVELLES

USA: le tueur de Trayvon Martin récolte des milliers de dollars de dons

17/05/2012 03:49 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

Un nouveau fonds de soutien à George Zimmerman, l'homme accusé du meurtre du jeune Noir Trayvon Martin commis en février en Floride, a récolté 15.424 dollars entre le 3 mai, date de sa création, et mercredi, a annoncé son avocat dans un communiqué.

Le meurtre de l'adolescent a suscité une intense émotion aux Etats-Unis, en particulier au sein de la communauté noire, tandis que l'accusé a reçu le soutien de partisans de la légitime défense.

"Le don le plus important a été de 3.000 dollars, puis de 2.000 dollars et le plus bas d'un dollar", a précisé l'avocat de M. Zimmerman, Mark O'Mara, chargé du site qui permet de récupérer les dons destinés à assurer la défense, le maintien de la surveillance et les dépenses quotidiennes de l'accusé, qui plaide non coupable, invoquant la légitime défense.

Ce fonds remplace un compte ouvert par George Zimmerman lui-même sur le site de paiement en ligne Paypal, qui avait reçu 200.000 dollars. M. Zimmerman avait fermé ce compte le 26 avril tout en bénéficiant de l'existence d'un autre compte, celui-là géré de manière indépendante par une tierce partie qui "s'assure que les sommes levées sont allouées aux frais quotidiens raisonnables de M. Zimmerman, au coût de sa défense et aux frais légaux", précise l'avocat.

"Environ 30.000 dollars de ce fonds initial ont été dépensés pour assurer la transition compliquée de M. Zimmerman de sa vie tranquille à Sanford, en Floride, à une nouvelle vie où il doit se cacher en tant qu'accusé d'un procès très en vue", a indiqué M. O'Mara, ajoutant que 20.000 dollars étaient mis de côté pour ses dépenses quotidiennes des prochains mois.

Zimmerman avait tué par balle Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans, le 26 février à Sanford (centre de la Floride), alors qu'il effectuait une ronde de surveillance dans son quartier. Il a été arrêté le 11 avril puis remis en liberté conditionnelle le 23 du même mois.

La justice a fixé au 8 août la prochaine audience à laquelle il devra comparaître. La famille et des organisations de défense des droits civiques dénoncent un crime racial. Agé de 28 ans, M. Zimmerman encourt la prison à vie.

pb/lor/sj/bar

PLUS:afp