NOUVELLES

Trayvon Martin avait des traces de THC dans son sang, révèle l'autopsie

17/05/2012 08:08 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

ORLANDO, États-Unis - Les médecins légistes ont trouvé des traces de marijuana dans le corps de Trayvon Martin, le jeune Noir abattu par un surveillant de quartier en Floride en février, montre le rapport d'autopsie rendu public jeudi.

La mort de Trayvon Martin, 17 ans, qui n'était pas armé au moment de l'incident, a provoqué un tollé aux États-Unis parce que le surveillant de quartier, George Zimmerman, n'a pas été arrêté après les faits, en partie grâce aux lois sur la légitime défense en Floride.

Zimmerman affirme s'est défendu après avoir été attaqué par l'adolescent, tandis que la famille Martin pense que Trayvon a été tué seulement parce qu'il était noir. L'affaire a ravivé les tensions raciales et relancé le débat sur le port d'armes et la légitime défense.

Le rapport d'autopsie se retrouve dans les nombreux documents publiés par les procureurs et comprennent plusieurs détails sur l'affaire. L'autopsie montre que les médecins légistes ont découvert des traces de THC, l'ingrédient psychoactif de la marijuana, dans le sang et l'urine de Trayvon Martin.

Dans les documents publiés par les procureurs figure aussi une photo de George Zimmerman avec le nez ensanglanté prise le soir de l'incident. Le rapport des ambulanciers affirme qu'il avait une lacération de 2,5 centimètres sur la tête et une éraflure au front. Les blessures saignaient faiblement, a écrit l'ambulancier Michael Brandy.

La question de savoir si George Zimmerman a été blessé lors de l'altercation du 26 février est au centre du dossier, puisqu'il affirme avoir agi en état de légitime défense.

George Zimmerman a finalement été accusé de meurtre non prémédité plusieurs semaines après les faits. Il a plaidé non coupable.

PLUS:pc