NOUVELLES

Occéan, Hainault et Piette s'aligneront avec la sélection canadienne

17/05/2012 10:29 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'attaquant Olivier Occéan, le défenseur André Hainault et le jeune milieu de terrain Samuel Piette sont les trois Québécois qui ont été sélectionnés par l'équipe canadienne de soccer en vue des trois matchs qui seront au programme en juin.

L'inclusion d'Occéan et Hainault dans la formation de 22 joueurs allait de soi. Le premier, qui a terminé à égalité au premier rang des buteurs de la deuxième division allemande avec 17 réussites, a récemment permis à son club allemand Greuther Fürth d'obtenir sa promotion en Bundesliga-1. Et le deuxième a aidé le Dynamo de Houston à se rendre jusqu'en finale de la Coupe de la MLS, l'automne dernier. Ils sont tous deux des éléments-clés au sein de leur club.

Le choix de Piette, qui n'est âgé que de 17 ans, est plus intrigant puisqu'il évolue au milieu du terrain, comme Patrice Bernier, qui s'aligne maintenant avec l'Impact de Montréal après un séjour de près de 10 ans en Europe.

«J'avoue que j'ai été un peu surpris quand j'ai su que j'avais été choisi», a reconnu Piette, jeudi, lors d'un entretien téléphonique depuis Düsseldorf, où il a récemment effectué un essai de deux semaines.

«Patrice est un peu déçu de ne pas avoir été choisi, mais il revient d'une blessure subie l'an dernier, et il n'a pas joué régulièrement (avec l'Impact), a dit le sélectionneur canadien Stephen Hart de Bernier, qui n'a amorcé que cinq des 11 matchs du onze montréalais jusqu'ici cette saison en MLS. J'aimerais le voir se battre pour obtenir sa place dans l'équipe, jouer régulièrement, et ensuite on verra.»

La sélection de Piette est toutefois fort méritée puisqu'il a été l'un des meilleurs joueurs du Canada lors du récent tournoi de qualification olympique, qui regroupait des joueurs de moins de 23 ans. Piette, qui a été l'un des joueurs-clés du Canada à la Coupe du monde U-17, l'an dernier, a par ailleurs été rappelé pour un match amical de la sélection canadienne senior contre l'Arménie, en février.

«J'étais le plus jeune joueur sur le terrain mais ça s'est quand même bien déroulé, a dit Piette des qualifications olympiques. J'ai entrepris le tournoi avec beaucoup de confiance à cause du fait que j'avais été rappelé par l'équipe senior contre l'Arménie. Même si je n'ai pas joué ce match-là, ça m'a beaucoup aidé d'être dans l'entourage de l'équipe.

«Ensuite, au tournoi de qualification, j'ai été en mesure de m'intégrer rapidement aux autres joueurs. La chimie s'est d'ailleurs installée rapidement au sein du groupe», a dit Piette de l'équipe canadienne U-23, qui est venue à une victoire près de se qualifier pour les JO de Londres.

«Il a été bon dans sa façon de relayer le ballon et il se plaçait bien sur le terrain», a dit Hart de Piette.

Hart a fait ses choix en vue de trois rencontres, dont deux matchs de qualification pour la Coupe du monde.

Il y aura d'abord le match du centenaire, une rencontre de gala contre les États-Unis qui aura lieu le 3 juin au BMO Field de Toronto. Le Canada entreprendra ensuite les demi-finales de la zone CONCACAF en qualifications pour la Coupe du monde, en disputant un match contre Cuba à La Havane, le 8 juin, puis contre le Honduras à Toronto, le 12 juin.

«C'est sûr que je suis content d'avoir été choisi parce que je gagnerai beaucoup d'expérience, en dehors du terrain, rien qu'en étant avec l'équipe, a affirmé Piette. Mais ce serait bien si je pouvais prendre un peu d'expérience sur le terrain aussi, même si c'est en jouant seulement quelques minutes. Ça me permettrait de constater à quel rythme ça se joue à ce niveau-là.»

«On verra comment les choses se dérouleront dans son cas, a dit Hart, sans s'avancer sur la façon dont il entendait utiliser l'adolescent de Le Gardeur. Mais c'est sûr que c'est un excellent jeune joueur qu'il est bon de voir pointer à l'horizon.»

Et si Piette ne joue pas, ce sera sans doute simplement partie remise. Sa carrière professionnelle ne fait que commencer. Il semble sur le point de signer un contrat avec le Fortuna Düsseldorf, qui vient d'obtenir sa promotion en Bundesliga-1.

«Le club m'a offert un contrat et mon agent en étudie présentement les détails», a indiqué Piette, jeudi.

Le Fortuna a obtenu sa promotion, mardi à Düsseldorf, en faisant match nul 2-2 contre le Hertha Berlin en match retour de promotion-relégation après l'avoir emporté 2-1 à l'aller. Le match a toutefois été mouvementé et Piette y a assisté depuis les gradins.

C'est ainsi que la rencontre a été longuement interrompue à la 60e minute, quand Fortuna a pris les devants 2-1 et que des partisans des deux équipes ont lancé des bombes fumigènes sur le terrain. Puis, pendant les arrêts de jeu en fin de match, les partisans du Fortuna ont envahi le terrain et même arraché des pans de gazon en souvenir, afin de fêter la promotion du club de 2e division.

«Tout le monde pensait que c'était fini mais il restait encore du temps, a expliqué Piette. Les gens couraient partout sur le terrain. Un animateur est venu expliquer aux gens qu'ils devaient sortir, que le match n'était pas terminé. Il a fallu une bonne vingtaine de minutes avant de pouvoir recommencer à jouer.»

L'arbitre serait même allé chercher les joueurs de Herta dans leur vestiaire afin de reprendre le jeu. Le club berlinois a déposé un protêt, mercredi, dans l'espoir de faire annuler le résultat du match.

PLUS:pc