NOUVELLES

L'US Navy prête ses navires pour "Battleship", blockbuster hollywoodien

17/05/2012 07:11 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

Peu mise en valeur par rapport aux soldats filmés par Hollywood, la Marine américaine s'est offert une belle opération promotionnelle en prêtant son concours, et ses navires, au film d'action "Battleship", qui sort sur les écrans américains vendredi.

Dans ce "blockbuster" au budget de 200 millions de dollars, la Marine américaine se bat contre une invasion d'extra-terrestres avec la pop-star Rihanna, incarnant un marin au joli minois, en première ligne.

L'occasion était trop belle pour un coup de pub et les futures campagnes de recrutement.

Les scénaristes ne se sont pas intéressés au combat naval depuis des décennies, mais là "c'est vraiment un film sur l'uniforme bleu des marins de surface", observe Phil Strub, chargé par le Pentagone de la collaboration avec Hollywood.

Le réalisateur Peter Berg a obtenu l'autorisation de filmer de gigantesques manoeuvres navales dans le Pacifique et de tourner des scènes sur six navires, dont le porte-avions USS Ronald-Reagan.

Même le vénérable USS Missouri, le "battleship" (cuirassé) de la Seconde guerre mondiale sur le pont duquel le Japon a signé sa capitulation, et a depuis été transformé en musée, a été mis à contribution.

Des centaines de marins apparaissent dans le film aux côtés de Rihanna et le secrétaire à la Marine, Ray Mabus, y fait même une courte apparition, campant le rôle du patron du Ronald-Reagan.

Quant à Rihanna, "ce que les gens dans la Navy m'en ont dit, c'est qu'elle a fait du bon boulot, elle est crédible", assure Phil Strub à l'AFP.

Durant le tournage, pour coller à la réalité, la chanteuse a dû accepter d'enfiler le T-shirt réglementaire sous son uniforme, comme toutes les femmes embarquées à bord des navires de guerre, un moyen notamment de dissimuler les formes, confie-t-il.

Le Pentagone accepte souvent de louer aux producteurs de cinéma du matériel militaire mais seulement après s'être assuré que le scénario présentait les militaires de façon crédible.

Il avait en revanche refusé de collaborer au film oscarisé "Les démineurs", après avoir jugé irréaliste que le héros trompe-la-mort puisse s'aventurer seul en dehors de sa base en Irak.

Sorti en France le 11 avril, "Battleship" a dépassé le million d'entrées.

ddl/mra/gde

PLUS:afp