NOUVELLES

Les sorties de disques de la semaine

17/05/2012 06:01 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

PARIS - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Gossip: "A Joyful Noise" (Columbia).

Le conte de fée devrait continuer encore un moment pour Beth Ditto la chanteuse excentrique du groupe Gossip. Issue d'une famille pauvre de neuf enfants dans l'Arkansas, l'Américaine qui revendique son homosexualité et joue de ses rondeurs (ses 98kg ne l'ont pas empêchée de poser nue et de défiler pour Jean-Paul Gaultier) devrait emmener son groupe vers de nouveaux succès plus pop, destinés à un très large public. Déjà sur son opus précédent, "Music for men", le titre "Heavy Cross", choisi par la marque Dior pour un de ses produits, se distinguait du reste du répertoire grâce à sa rythmique pop. Le virage est consommé sur ce nouvel album produit par Brian Higgins, collaborateur notamment de Pet Shop Boys et Kylie Minogue. Le titre "Move In The Right Direction" fait même penser au répertoire fait pour danser de l'Anglaise. "Perfect World", porté par des synthétiseurs ou l'entêtant "Get A Job", pourrait même séduire les fans de Katy Perry et de Britney Spears. Des titres comme "I Won't Play", "Casualties Of War" ou "Love In A Foreign Place" à destination d'un public d'adolescents sont taillés pour devenir des tubes imparables. Le susurré "Melody Emergency" ou le scandé "Horns" sont plus proches du répertoire historique du groupe. Les fans seront certainement un peu déçus par ce disque plus commercial.

Garbage: "Not Your King Of People" (Cooperative Music).

Le groupe formé en 1993 par les Américains Butch Vig, Steve Marker et Duke Erikson et la charismatique chanteuse écossaise Shirley Manson revient au grand complet après sept ans d'absence. Garbage avait connu un gros succès en 1995 avec un premier album qui comptait notamment les titres "Queer" et "Vow". Le premier single ("Blood For Poppies") de ce cinquième opus démontre que le groupe entend rester dans la même veine pop-rock énergique. On retrouve cet esprit alternatif des débuts avec cette fois plus d'électronique, mais toujours autant de riffs de guitares. Un nouvel album qui devrait séduire les admirateurs de la première heure sans pour autant élargir l'audience du quatuor.

Santana: "Shape Shifter" (Epic).

Ce nouvel album du guitariste américain d'origine mexicaine compte treize titres originaux (dont douze instrumentaux) qui ont été composés dans les années 1990 en hommage aux Amérindiens. "Shape Shifter" qui ouvre le disque est d'ailleurs un chant traditionnel. Aux côtés des musiciens auxquels Carlos Santana fait régulièrement appel, comme le batteur Dennis Chambers, on retrouve aussi au piano le fils du guitariste Salvador Santana. Il est présent sur "Canela" et "Ah, Sweet Dancer". La seule chanson du disque ("Eres La Luz") est interprétée par Tony Lindsay et Andy Vargas.

King Charles: "Loveblood" (Barclay).

L'Anglais a été, avec le Néo-zélandais Willy Moon, l'une des révélations du dernier Printemps de Bourges où il s'est produit. Avec son look de dandy, costume et veste queue de pie, faisant parfois penser au chanteur et guitariste américain Willy Deville décédé en août 2009, il impose un disque de onze chansons aux sonorités pop-rock avec quelques incursions folk, voire country à l'image du premier single "Mississippi Isabel". "Loveblood" et "Love Lust" font aussi partie des titres qui connaissent un franc succès outre-Manche.

Kerredine Soltani: "Kerredine Soltani" (Warner).

L'auteur du fameux "Je Veux" pour Zaz devrait faire parler de lui cet été en tant que chanteur cette fois. Il propose un album de douze chansons portées par des sonorités jazz manouche rétro à l'image de "Fils de Bohème" ou "L'amour n'existe pas" (sur lequel apparaît d'ailleurs Zaz). France 2 est partenaire de cet album qui ne devrait pas passer inaperçu cet été.

Sont aussi sortis cette semaine:

Véronique Sanson: "Amoureuse (1972)" (Warner).

Dans la réédition de cet album sorti en 1972, figure le titre inédit "Amoureuse" en duo avec la comédienne Fanny Ardant. Il contient aussi des maquettes originales datant de 1971, des extraits de l'album paru au Royaume-Uni en 1972, aux Etats-Unis en 1973, des titres en allemand, en italien et en espagnol, ainsi que le DVD du concert au cirque Royal en 2012.

Les Stentors: "Voyage en France" (TF1 Musique).

Un peu dans l'esprit de ce que fait le groupe italien Il Divo, les Stentors, groupe de chanteurs d'opéra, publie un album de reprises lyriques de chansons populaires françaises comme "Les Corons" de Pierre Bachelet ou "Je viens du Sud" de Michel Sardou, "Toulouse" de Nougaro, "Une fille de l'Est" de Patricia Kaas ou encore "A voce rivolta" d'I Muvrini et le traditionnel Breton "Pardon Spezed". Le succès sera forcément au rendez-vous.

Barcella: "Charabia" (Jive Epic/Sony Music).

Après "La boîte à musique" paru en 2010, le chanteur et conteur originaire de Reims qui s'était fait remarquer aux Francofolies de la Rochelle publie un second disque de chansons légères et poétiques à l'image de "Ma Douce", le premier extrait.

Beat Assailant: "B" (Discograph).

Sur ce nouvel album, le rappeur américain mêle électro et soul ("Always Down") au rap. On retrouve Oxmo Puccino en duo de "Justified".

Beach House: "Bloom" (Cooperative Music).

Le duo de Baltimore propose un album réussi aux ambiances pop feutrées qui rappelle un peu celles de Cocteau Twins.

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

- Le nouvel album de la Canadienne Ariane Moffatt "MA" sortira le 21 mai. Un opus entre new wave et pop.

- Universal Music et Jazz France ressortira le 21 mai l'album "RAM" de Paul et Linda McCartney en 1971. Il contiendra plusieurs pistes inédites.

- Polydor promet pour septembre les nouveaux albums de Superbus (le 3), d'Emily Loizeau (le 10) et de No Doubt (le 25). AP

xpan/ir

PLUS:pc