NOUVELLES

Les dirigeants européens discutent avant le sommet du G8 à Camp David

17/05/2012 01:36 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

PARIS - À la veille du sommet du G8 à Camp David, aux États-Unis, le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre britannique David Cameron et le président du Conseil italien Mario Monti se sont entretenus par vidéoconférence, jeudi, avec le président du Conseil européen, Herman Von Rompuy, et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Lors de cet entretien destiné à préparer le sommet de vendredi et samedi, «ils ont constaté une large convergence de vues sur les questions à l'ordre du jour du G8 et renouvelé leur soutien à la présidence américaine du G8», affirme un communiqué de la présidence française.

François Hollande rencontrera son homologue américain Barack Obama en tête à tête vendredi à Washington, avant le sommet de Camp David.

De son côté, le bureau du premier ministre britannique a fait savoir que David Cameron avait eu une «discussion constructive» avec ses partenaires européens. Ils ont discuté de «leurs priorités pour le G8, de la zone euro, de la Grèce, de la croissance et de l'importance de développer les relations commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne».

Au sujet de la zone euro, David Cameron a souligné qu'il était important que «la Grèce et la zone euro prennent des mesures décisives pour assurer la stabilité financière et prévenir une contagion», souligne Downing Street dans un communiqué. M. Cameron a notamment insisté sur la «nécessité d'une action monétaire pour stimuler la croissance et d'une réforme structurelle pour accroître la compétitivité» dans l'Union européenne, ainsi que de mesures de gouvernance. Il a aussi martelé que les pays de la zone euro devaient prendre les mesures nécessaires pour s'attaquer aux déficits.

PLUS:pc