NOUVELLES

Les Devils et les Rangers répondent aux attentes dans la finale de l'Est

17/05/2012 07:36 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

NEWARK, États-Unis - La finale de l'Association de l'Est entre les Devils du New Jersey et les Rangers de New York se déroule exactement comme tout le monde l'anticipait.

Des mises en échec solides. Du jeu serré. Peu de buts.

Les deux matchs disputés au Madison Square Garden ont offert des scénarios semblables. Le pointage était égal après deux périodes et tout s'est joué en troisième. Les Rangers ont gagné le premier match en marquant trois fois lors du troisième tiers et les Devils ont remporté le second, 3-2, mercredi grâce à une belle déviation de David Clarkson.

La série se transporte maintenant de l'autre côté de la rivière Hudson alors que les matchs trois et quatre seront disputés au Prudential Center samedi après-midi et lundi soir.

«Je crois que la série ressemble à ce que tout le monde s'attendait du côté hockey, a noté le capitaine des Devils Zach Parise jeudi. Nous nous attendions à des matchs serrés. Nous nous attendions à voir les deux équipes concéder peu d'espace à l'adversaire et à ce que tout se joue en fin de rencontre.»

L'entraîneur-chef des Rangers John Tortorella a été un peu plus bavard avec les journalistes jeudi qu'il l'avait été après le match no 2. Au cours de ce match, son équipe a concédé le but égalisateur en fin de deuxième, puis a perdu à la suite du but de Clarkson en troisième.

Quand on lui a demandé s'il y avait eu des éléments positifs pour son équipe lors de ce match, il a répondu qu'il y en avait peu.

«Je crois que nous avons bien fait pendant quelques minutes en deuxième période, nous avons trouvé le moyen de marquer en supériorité numérique. Sinon, nous n'avons pas fourni l'effort nécessaire assez souvent», a analysé Tortorella.

Ce que les Devils ont bien fait lors du deuxième match, c'est appliquer de la pression. Un des éléments clés dans leur victoire face aux Flyers de Philadelphie lors du deuxième tour avait été leur échec-avant. Ils ont été à nouveau efficaces à ce niveau-là mercredi, ce qui a provoqué des revirements et des occasions de tir pour les défenseurs. Tout au long du match, les attaquants des Devils ont aussi été en mesure de se poster devant le gardien Henrik Lundqvist.

Ç'a rapporté sur les buts de Ryan Carter et Clarkson, qui ont marqué en déviant des tirs.

«Quand nous jouons bien, c'est ça que nous faisons, a mentionné Parise. C'est tout un défi face aux Rangers, car ils sont excellents pour travailler plus fort que leurs adversaires et récupérer les rondelles le long de la rampe.

«Nous devons faire un travail remarquable à ce niveau-là si nous voulons les battre dans cette série.»

PLUS:pc