NOUVELLES

La CEDEAO commence à déployer des soldats en Guinée-Bissau

17/05/2012 01:32 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

BISSAU, Guinée-Bissau - Un premier contingent de 70 soldats de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est arrivé jeudi en Guinée-Bissau.

Les soldats sont arrivés par avion à l'aéroport de Bissau, la capitale, en provenance du Burkina Faso. La CEDEAO s'est engagée à envoyer quelque 600 soldats en Guinée-Bissau pour tenter de rétablir l'ordre dans le pays, où un coup d'État militaire a été perpétré le 12 avril.

Le putsch s'est produit deux semaines avant le second tour de l'élection présidentielle. Le premier ministre Carlos Gomes Junior, favori du scrutin, et le président par intérim Raimundo Pereira ont été arrêtés par l'armée. Les deux hommes ont par la suite quitté le pays.

La Guinée-Bissau, un petit pays de 1,5 million d'habitants, a subi de nombreux coups d'État depuis son indépendance du Portugal en 1974 et est devenue l'un des principaux points de passage de la cocaïne sud-américaine vers l'Europe.

En 2009, le président Joao Bernardo Vieira avait été assassiné à son domicile. En décembre dernier, des responsables militaires bissau-guinéens avaient affirmé avoir déjoué une tentative de coup d'État.

PLUS:pc