NOUVELLES

Jebali: "la Tunisie ne sera pas un refuge pour ceux qui menacent la Libye"

17/05/2012 03:07 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

La Tunisie "ne sera pas un refuge pour ceux qui menacent la sécurité de la Libye", a déclaré jeudi le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali, interrogé sur une éventuelle extradition de l'ancien Premier ministre libyen Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, détenu en Tunisie.

M. Jebali, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre Abdel Rahim Al-Kib, a cependant refusé de dire avec plus de précision si Tunis allait extrader ou pas M. Al-Mahmoudi.

"Nous sommes au service du peuple libyen", a déclaré M. Jebali.

"Nous ne voulons pas embarrasser le peuple tunisien", a pour sa part déclaré M. Al-Kib.

Premier ministre jusqu'aux derniers jours du régime Kadhafi, M. Al-Mahmoudi a été arrêté en septembre 2011 en Tunisie, où il est détenu depuis. Il est sous le coup de deux demandes d'extradition des autorités de Tripoli, sur lesquelles la justice tunisienne s'est prononcée positivement à deux reprises.

L'ancien président par intérim tunisien Fouad Mebazaa n'a jamais signé le décret d'extradition. Son successeur Moncef Marzouki a promis de le remettre aux autorités de Tripoli quand les conditions d'un "procès équitable" seraient réunies.

La défense de M. Al-Mahmoudi et des organisations de défense des droits de l'homme estiment qu'il sera exécuté s'il est remis à la Libye.

ms-cf/sd

PLUS:afp