NOUVELLES

Explosion à Port-Harcourt, dans le sud pétrolifère du Nigeria

17/05/2012 07:54 EDT | Actualisé 17/07/2012 05:12 EDT

Une explosion dont l'origine n'était pas encore connue, s'est produite jeudi à Port-Harcourt, la "capitale" pétrolière du Nigeria, ont indiqué des sources militaire et officielle, sans pouvoir indiquer s'il y avait des victimes.

"Il y a eu une explosion dans le quartier Rumuokoro", a affirmé à l'AFP un porte-parole militaire, le lieutenant colonel Onyema Nwachukwu. "Les détails ne sont pas encore clairs", a-t-il ajouté, précisant que cela s'était produit à un arrêt de bus.

La porte-parole du gouvernement de l'Etat côtier de Rivers (sud), dont Port-Harcourt est la capitale, a confirmé l'explosion sans pouvoir non plus fournir de précisions.

"Tout ce que je peux dire c'est que différentes agences sont sur place et nous maîtrisons la situation", a déclaré à l'AFP Ibim Semenitari.

Port-Harcourt est la grande ville de la région pétrolifère du Nigeria, premier producteur de brut d'Afrique.

Le pays est régulièrement secoué par des attentats sanglants attribués au groupe islamiste Boko Haram mais le sud a jusqu'à présent été épargné. Boko Haram opère essentiellement dans le nord et a mené des actions à Abuja et dans d'autres villes du centre.

Le pays le plus peuplé d'Afrique est majoritairement musulman dans le nord et à dominante chrétienne dans le sud.

str-mjs/smo/jpc

PLUS:afp