NOUVELLES

Deux membres d'Al-Qaïda tués dans un raid dans l'est du Yémen

17/05/2012 03:37 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Deux membres d'Al-Qaïda ont été tués dans un raid mené par un drone, probablement américain, dans l'est du Yémen, au moment où l'armée poursuivait sa progression face au réseau à Loder, dans le sud du pays, ont indiqué jeudi un responsable local et des sources militaires.

Selon ce responsable qui a requis l'anonymat, le drone a visé une voiture, tuant ses deux occupants, membres d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), dans la ville historique de Shibam, dans la province du Hadramout (est).

Les Etats-Unis sont les seuls à posséder des drones dans la région mais ne reconnaissent pas mener de tels raids.

Les attaques de drones contre les chefs locaux d'Al-Qaïda se sont multipliées après les révélations d'un agent infiltré au sein d'Aqpa, dont les renseignements avaient permis de tuer le 6 mai l'un des chefs de l'organisation, Fahd al-Quso.

Samedi, deux raids menés par des drones dans l'est du pays avaient visé des véhicules transportant des combattants d'Al-Qaïda, faisant 16 morts, dont deux Saoudiens, selon un bilan du ministère de la Défense.

L'intensification de ces raids intervient alors que l'armée yéménite poursuivait jeudi, pour la sixième journée consécutive, une vaste offensive visant à déloger les combattants d'Al-Qaïda, qui opèrent sous l'appellation des "Partisans de la Charia", des villes qu'ils contrôlent dans la province d'Abyane (sud).

Une source militaire a annoncé que la 11ème brigade avait "pu nettoyer le secteur de Loder" et que les combattants d'Al-Qaïda avaient "pris la fuite" en direction des localités voisines tenues par le réseau.

La ville de Loder n'a jamais été contrôlée par le réseau, qui tenait en revanche ses environs. L'armée avait annoncé avoir délogé mardi Al-Qaïda au prix de violents combats du Mont Yassouf qui surplombe la localité, et a indiqué jeudi avoir pris le contrôle du secteur de la centrale électrique.

Sur le front de Zinjibar, principale ville de la province d'Abyane, l'armée a poursuivi sa progression jeudi, selon le site du ministère de la Défense, 26sep.net, qui a annoncé la mort de "cinq terroristes" dans les combats.

Leur mort porte à 149 le nombre de tués depuis le début de l'offensive de l'armée samedi, selon un bilan compilé par l'AFP.

Selon des diplomates occidentaux à Sanaa, des experts américains conseillent l'armée dans ces combats.

str-wak/at/vl

PLUS:afp