Zimmerman souffrait de blessures après la mort du jeune Trayvon Martin, selon le rapport médical

Publication: Mis à jour: 16/05/2012 13:01

Zimmerman
Zimmerman souffrait de blessures après la mort de Trayvon Martin

MIAMI, 16 mai 2012 (AFP) - Le jour suivant la mort du jeune Noir Trayvon Martin en Floride, le tueur présumé George Zimmerman s'est rendu chez un médecin car il souffrait de blessures à la tête et d'une fracture au nez, a indiqué mercredi la chaîne ABC News citant un rapport médical.

Obtenu par l'intermédiaire du médecin de famille de George Zimmerman, le document montre que le lendemain des faits du 26 février, le médecin en question a prescrit des calmants au présumé coupable après lui avoir diagnostiqué une fracture au nez, un double oeil au beurre noir, des bleus aux joues et aux lèvres, ainsi que deux entailles à l'arrière de la tête et une légère douleur au dos.

Le docteur lui a également conseillé de façon "impérative" une aide psychologique alors que Zimmerman se plaignait de stress et de nausée, poursuit le rapport, qui précise toutefois que le tireur ne présentait pas de commotion cérébrale. De même source, Zimmerman aurait refusé une hospitalisation le soir du meurtre.

La chaîne locale WFTV-Channel 9 a indiqué pour sa part mardi que l'autopsie de Trayvon Martin, l'adolescent de 17 ans abattu par balle le 26 février à Sanford (centre de la Floride) par Zimmerman qui effectuait une ronde de surveillance dans son quartier, a révélé des blessures aux dos de ses mains.

Ce rapport médical sera présenté par les avocats de Zimmerman lors du procès, ce qui pourrait appuyer la thèse de la légitime défense avancée par le tireur bien que Trayvon Martin n'était pas armé. Zimmerman, qui a reconnu avoir abattu le jeune Noir, invoque une loi controversée de Floride qui permet d'utiliser la force dès lors que l'on se sent menacé.

Son avocat, Mark O'Mara, n'a pas souhaité répondre dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP concernant ce rapport et une éventuelle bagarre entre Trayvon Martin et George Zimmerman.

La justice a fixé au 8 août la prochaine audience à laquelle devra comparaître Zimmerman, en liberté conditionnelle depuis le 23 avril et plaidant non coupable, malgré les protestations de la famille Martin et d'organisations de défense des droits civiques qui dénoncent un crime racial.

Agé de 28 ans, il encourt la prison à vie.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Isabelle Marceau  |