NOUVELLES

Washington sanctionnera ceux qui menaceraient la stabilité du Yémen

16/05/2012 11:32 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a signé un décret instaurant le principe de sanctions contre les personnes et entités qui menaceraient la stabilité du Yémen, a annoncé mercredi son porte-parole.

"Ce décret permettra aux Etats-Unis de prendre des mesures contre ceux qui essaient de saper la transition du pouvoir au Yémen, et la volonté de changement clairement énoncée par les Yéménites", a précisé ce porte-parole, Jay Carney, dans un communiqué.

"Le président a pris cette mesure parce qu'il pense que les aspirations légitimes des Yéménites, outre les problèmes humanitaires et de sécurité urgents, ne peuvent pas être traités si le progrès politique s'interrompt", a ajouté M. Carney.

Le décret signé par M. Obama instaure le principe de sanctions, comme la saisie de biens aux Etats-Unis, mais ne nomme pas de personnes ou d'entités.

Le Yémen, pays le plus pauvre de la péninsule Arabique, est le théâtre d'une offensive de l'armée contre le réseau Al-Qaïda qui s'y est davantage enraciné à la faveur des violences politiques de 2011 ayant abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh.

M. Saleh, à qui son ancien vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi a succédé fin février, se présentait en champion de la lutte contre Al-Qaïda pour obtenir l'appui de l'Occident, mais était accusé par ses détracteurs d'encourager en sous-main le réseau, surtout vers la fin de son mandat.

tq/mdm

PLUS:afp