NOUVELLES

Un petit candidat à la présidentielle égyptienne se désiste pour Amr Moussa

16/05/2012 12:39 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Un des candidats de second rang à l'élection présidentielle égyptienne s'est retiré mercredi en faveur de l'un des favoris, l'ancien chef de la Ligue arabe Amr Moussa.

Mohammed Fawzi Eissa, un avocat assurant la défense de plusieurs anciens ministres du régime déchu de Hosni Moubarak accusés de fraude, a déclaré qu'il se désistait afin d'éviter la "dispersion des votes" pour des candidats de même tendance, ont rapporté les médias gouvernementaux.

M. Moussa, 75 ans, fut ministre des Affaires étrangères de M. Moubarak de 1991 à 2001, une proximité avec l'ancien régime dont il se défend mais qui lui est fréquemment reprochée par ses adversaires.

M. Eissa fait partie des treize candidats en lice pour ce premier scrutin présidentiel depuis la chute de M. Moubarak en février 2011, dont le premier tour aura lieu mercredi et jeudi prochains.

Son nom pourrait toutefois ne pas être retiré officiellement de la liste, en raison du caractère tardif de son désistement.

Outre M. Moussa, les principales personnalités en lice sont le dernier Premier ministre de M. Moubarak, Ahmad Chafiq, l'islamiste indépendant Abdel Moneim Aboul Foutouh et le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi.

jaz-cr/cnp

PLUS:afp