NOUVELLES

Turgot, menacé de sanction pour des problèmes de localisation, conteste

16/05/2012 10:21 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Le Français Sébastien Turgot, deuxième du dernier Paris-Roubaix, encourt une éventuelle sanction pour des problèmes de localisation contestés par le coureur, avec le soutien de son équipe Europcar.

Selon le journal L'Equipe de mercredi, Turgot a comparu devant la commission compétente de la Fédération française de cyclisme (FFC) qui doit rendre sa décision.

Dans un communiqué, l'équipe Europcar a rappelé "qu'elle a toujours soutenu les coureurs qui le méritaient, ce qui est le cas de Sébastien Turgot", et a relevé que "la violation de la confidentialité de la procédure dénote une nouvelle fois que le principe essentiel d'innocence est bafoué".

"Cette procédure montre une fois de plus que les règlements de l'Union cycliste internationale (UCI) sont très difficiles à appliquer", a continué l'équipe française, ajoutant que "les coureurs ont des droits qui doivent être respectés, tant sont lourds de conséquences les prétendus manquements reprochés à leur obligation de localisation".

Turgot, 28 ans, encourt jusqu'à deux ans de suspension suivant le règlement antidopage, qui stipule que trois manquements aux obligations de localisation en dix-huit mois équivalent à un contrôle positif. Le tarif est susceptible d'être abaissé à un an de suspension si le coureur bénéficie de circonstances atténuantes.

Outre sa 2e place de Paris-Roubaix le mois dernier, le Français a pour références principales une 3e place dans Paris-Tours en 2008 et un succès d'étape aux Trois Jours de la Panne deux ans plus tard.

jm/es/jfm

PLUS:afp