NOUVELLES

Soudans: les diplomates redoublent d'efforts pour des négociations (J. Carson)

16/05/2012 12:58 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

La diplomatie internationale s'active toujours pour pousser les deux Soudans à revenir à la table de négociations même si la date butoir fixée par l'ONU est dépassée, a annoncé mercredi un haut responsable américain.

"Il n'y a pas eu une reprise totale des discussions entre les deux camps, mais il y a des choses qui sont faites. Nous voulons que ça aille plus vite, avec des engagements plus forts et plus d'enthousiasme", a affirmé Johnnie Carson, le secrétaire d'Etat adjoint pour les affaires africaines qui s'exprimait depuis Washington lors d'une audio-conférence avec des journalistes de plusieurs pays africains.

Dans une résolution adoptée le 2 mai, le Conseil de sécurité de l'ONU avait exhorté les deux voisins soudanais à cesser leurs combats à la frontière sous peine de sanctions et à entamer sans conditions des discussions d'ici au 16 mai.

L'ancien président sud-africain Thabo Mbeki, qui était annoncé ce mercredi à Khartoum en tant que médiateur de l'Union africaine (UA), "est en contact avec les deux parties", a ajouté le responsable américain, pour les encourager à mettre fin au conflit frontalier meurtrier qui les oppose, notamment à propos des richesses pétrolières de la région et du transit de l'or noir du Soudan du sud via le Soudan.

"Ils doivent s'asseoir et discuter sérieusement, et commencer par reconnaître qu'ils ne pourront faire aucun progrès sur un champ de bataille. Ils doivent se rencontrer régulièrement et se tenir aux engagements qu'ils ont pris", a poursuivi M. Carson.

Le Soudan du Sud s'est dit prêt mardi soir, à la veille du délai imparti par l'ONU, à reprendre les négociations avec Khartoum, mais a estimé que les autorités soudanaises ne semblaient pas décidées à faire de même.

De son côté Khartoum avait indiqué dès dimanche que le Soudan ne retirerait pas ses troupes de la région frontalière contestée d'Abyei avant la mise en place d'une administration conjointe avec le Soudan du Sud.

pjm/hv/jlh/sba

PLUS:afp