NOUVELLES

Six blessés dans de nouveaux heurts entre pro et anti-Assad au Liban

16/05/2012 02:29 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Au moins six personnes ont été blessées mercredi à Tripoli, la principale ville du nord du Liban, dans de nouveaux affrontements entre Libanais partisans et opposants au président syrien Bachar al-Assad, a rapporté un responsable au sein des services de sécurité.

En outre, un homme qui tentait de fuir ces violences est mort après avoir été heurté par une voiture, a précisé le responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Des tirs ont éclaté après que des soldats ont essayé d'enlever des barricades dans le quartier de Bab al-Tebbaneh, majoritairement sunnite et hostile au régime syrien. Des habitants ont ouvert le feu sur les soldats, faisant un blessé parmi les troupes, qui ont répliqué.

Les affrontements ont pris de l'empleur quand des habitants du quartier voisin de Jabal Mohsen, essentiellement de confession alaouite comme le président Assad, ont ouvert le feu.

Les heurts ont duré deux heures avant de cesser progressivement, et l'armée a annoncé dans un communiqué avoir arrêté plusieurs personnes en liens avec les violences de mercredi.

Des affrontements entre des habitants de ces deux quartiers rivaux de Tripoli avaient fait neuf morts et des dizaines de blessés entre samedi et lundi, avant que l'armée n'intervienne et ne rétablisse le calme.

Depuis le début de la révolte contre le régime syrien en mars 2011, des heurts confessionnels ont éclaté à plusieurs reprises à Tripoli, mais ceux du week-end sont les plus meurtriers.

oi-jz/vl/fc/cnp

PLUS:afp