NOUVELLES

Mali: des journalistes français dans le Nord et menacés (groupe armé)

16/05/2012 03:52 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

Des journalistes étrangers, parmi lesquels des Français, se trouvent à leurs risques et périls dans le nord du Mali, contrôlé depuis un mois et demi par des groupes armés, dont des islamistes, a déclaré mercredi à l'AFP un responsable d'un de ces groupes, Ansar Dine.

"Plusieurs journalistes, dont des Français, sont actuellement dans le nord du Mali, sans autorisation, ce qui n'est pas normal", a déclaré Abdoul Ould Mohamed, un des chefs d'Ansar Dine (Défenseur de l'islam).

"C'est nous (Ansar Dine) qui donnons les autorisations. Nous ne répondons pas de ce qui peut arriver à ces journalistes qui viennent de pays qui sont nos ennemis", a-t-il ajouté.

Il n'a pas précisé le nombre de journalistes qui se trouvaient dans cette zone, ni pour qui ils travaillaient.

Les pays occidentaux, dont la France, ont formellement déconseillé à leurs ressortissants de se rendre dans le nord du Mali, classé zone rouge, donc à très haut risque.

Un coup d'Etat ayant renversé le 22 mars à Bamako le régime du président Amadou Toumani Touré, a précipité la chute du nord du Mali aux mains de rebelles touareg, de mouvements islamistes armés, dont Ansar Dine épaulé par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), et divers groupes criminels.

sd/stb/cs/sba

PLUS:afp