NOUVELLES

L'Est du Canada stagnera jusqu'en 2013, l'Ouest foncera (étude)

16/05/2012 05:02 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

La croissance économique de l'Est du Canada stagnera jusqu'en 2013, tandis que l'Ouest enregistrera les taux les plus élevés du pays pour 2012 et 2013, prédit un rapport publié mercredi par le Conference Board du Canada, qui étudie l'évolution de l'économie nationale.

"Du côté du Québec et de l'Atlantique, il faudra attendre 2013 pour que ces provinces commencent à tirer davantage de profits de leurs ressources", indique Marie-Christine Bernard, la directrice associée de l'étude.

Elle évoque "un Canada aux perspectives de croissance économique modeste" à l'est de la rivière des Outaouais, qui sépare les provinces du Québec et de l'Ontario, et décrit "un Canada aux perspectives plus prometteuses" à l'ouest de celle-ci.

La province de l'Alberta (ouest) aura le plus fort taux de croissance du pays grâce "aux cours élevés du pétrole et (à) l'intensification de l'activité dans divers projets d'exploitation des sables bitumineux", prévoit le rapport. La croissance y est estimée à 3,8% pour 2012 et à 3,7% pour 2013.

Par contre, la province de Terre-Neuve-et-Labrador (est) aura le taux de croissance le plus bas du pays, soit 0,5% en 2012 et 1,3% en 2013.

Selon les chiffres les plus récents de l'institut national de la statistique du Canada, l'économie canadienne a créé 58.200 emplois en avril mais a malgré tout enregistré une hausse de 0,1 point du taux de chômage, qui est passé à 7,3%.

str-via/chr/lor

PLUS:afp