NOUVELLES

Les Kings veulent continuer sur leur lancée à domicile face aux Coyotes

16/05/2012 08:44 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

EL SEGUNDO, États-Unis - Les Kings de Los Angeles ont gardé leur calme et sont disciplinés depuis le début des séries éliminatoires et ils ne sont plus qu'à deux victoires d'une première participation à la finale de la Coupe Stanley depuis 1993.

Ils ont frustré les Coyotes de Phoenix grâce à une offensive équilibrée, une défensive étanche et un excellent gardien de but et ils mènent la finale de l'Association de l'Ouest 2-0. Si les Coyotes sont agacés, ils l'ont certainement démontré lors du match no 2 et la tâche pourrait être encore plus difficile alors qu'ils tenteront maintenant de stopper les Kings à Los Angeles.

Les Coyotes devront se passer d'un de leurs meilleurs attaquants. Martin Hanzal a été suspendu pour une rencontre par la LNH, mercredi, pour avoir plaqué par derrière le capitaine des Kings Dustin Brown lors du match no 2.

Hanzal a écopé d'une pénalité majeure et d'une inconduite de partie sur la séquence. Il ratera donc le match no 3, jeudi, au Staples Center.

Les Kings ont remporté leurs sept derniers matchs en séries éliminatoires, un record d'équipe, et ont dominé les Coyotes 8-2 au chapitre des buts marqués lors des deux premiers matchs. Les Coyotes ont aussi été dominés 40-24 au chapitre des tirs lors du match no 2.

«Ils ont obtenu quelques bonds chanceux, ce qui leur a donné du rythme et c'est fou ce qu'un peu de confiance peut faire à une équipe, a expliqué le capitaine des Coyotes Shane Doan. Les choses vont bien pour eux depuis le début des séries et il faut leur donner crédit. Une fois que vous êtes sur une lancée, les choses semblent plus faciles. Nous devons nous aussi trouver un moyen de prendre notre rythme.»

Le gardien des Coyotes Mike Smith s'est adressé à ses coéquipiers après le match no 2 et a dit que l'équipe n'avait pas joué son meilleur hockey, et il a accepté sa part du blâme dans les déboires des siens.

«C'est une chose de perdre quand vous jouez votre meilleur hockey, mais c'est quelque chose d'autre quand vous ne jouez pas à la hauteur de vos capacités. C'est pour ça que c'est frustrant, a mentionné Smith. Nous devons aller chercher une victoire et c'est tout ce qui compte pour l'instant.»

Les Coyotes ont écopé 13 punitions pour un total de 56 minutes mardi. Jeff Carter a marqué deux de ses trois buts alors que les Kings avaient un avantage de deux hommes.

«Nous ne pouvons pas laisser la frustration s'emparer de nous, a noté l'entraîneur-chef des Coyotes Dave Tippett. Nous devons nous accrocher et trouver un moyen de gagner.»

PLUS:pc