NOUVELLES

Le Canada aura un rôle à jouer dans des pourparlers de paix, dit le Congrès juif

16/05/2012 07:03 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le Canada devrait être invité à jouer un plus grand rôle dans les pourparlers au Moyen-Orient, a affirmé le président d'une organisation internationale juive.

Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, a rencontré le premier ministre Stephen Harper et le ministre des Affaires étrangères John Baird, mercredi à Ottawa, pour discuter de la situation au Moyen-Orient et de l'antisémitisme.

À la suite de la formation d'une nouvelle coalition gouvernementale en Israël, une relance des pourparlers de paix avec les Palestiniens pourrait naître, a estimé M. Lauder en entrevue avec La Presse Canadienne.

Il a dit croire que le Canada serait invité à jouer un rôle «au cours des prochains mois».

Le premier ministre israélien et le président israélien ont fait des visites au Canada ce printemps pour exprimer leur soutien aux politiques du gouvernement Harper, perçues comme fortement pro-Israël.

Un porte-parole de John Baird a indiqué que le ministre avait discuté avec le premier ministre Benyamin Nétanyahou la semaine dernière de la nouvelle coalition, formée grâce à une alliance avec le principal parti d'opposition en Israël.

Alors que les négociations de paix sont bloquées depuis trois ans, le nouveau gouvernement a suscité l'espoir d'une reprise.

Le porte-parole Joseph Lavoie a dit dans un courriel que la position «de longue date du Canada sur une solution négociée de deux États» n'avait pas changé.

Dans une récente entrevue au magazine Policy Options, M. Baird avait déclaré que le Canada ne servirait pas d'intermédiaire entre «une organisation terroriste internationale et une démocratie libérale».

Des détracteurs ont déjà soutenu que la position résolument pro-Israël du gouvernement Harper a fait perdre au Canada de la crédibilité sur la scène mondiale.

PLUS:pc