NOUVELLES

L'Alberta mènera la croissance économique au pays en 2012 et 2013

16/05/2012 01:07 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'Ouest canadien gagne en vigueur en raison de l'abondance de ses ressources naturelles, selon les nouvelles prévisions économiques du Conference Board du Canada.

D'après les perspectives printanières du groupe de recherche, l'Alberta mènera le bal au chapitre de la croissance économique au pays cette année et la prochaine, avec des gains respectifs de 3,8 et 3,7 pour cent.

En fait, les quatre provinces de l'Ouest revendiqueront les quatre taux de croissance les plus élevés en 2012 et 2013, dépassant ou égalant la croissance économique moyenne au pays.

Ces quatre mêmes provinces jouiront des plus faibles taux de chômage au Canada pendant ces deux années.

Le groupe de réflexion estime que la performance économique du Québec et des provinces de l'Atlantique sera inférieure à la moyenne en 2012 et 2013. Le Conference Board s'attend aussi à ce que l'Ontario affiche une croissance égale à la moyenne canadienne, soit de 2,3 pour cent en 2012 et de 2,8 pour cent en 2013.

Selon le Conference Board, les prix élevés du pétrole et la multiplication des projets d'exploitation des sables bitumineux constituent les principaux moteurs économiques de l'Alberta.

L'économie albertaine bénéficie aussi de mouvements migratoires favorables, puisque les travailleurs ont tendance à se déplacer là où des emplois sont offerts.

Malgré son importante population active, l'Alberta devrait maintenir un taux de chômage parmi les plus bas au pays, à moins de cinq pour cent pour chacune des deux années — soit environ deux points en deçà de la moyenne nationale.

Les taux de chômage les plus élevés du pays devraient continuer à être ceux des quatre provinces de l'Atlantique, allant de 8,8 pour cent, en Nouvelle-Écosse, jusqu'à 12,4 pour cent, pour Terre-Neuve-et-Labrador.

PLUS:pc